Le pigiste, un journaliste indépendant

Source : Pexels

Le métier de journaliste t’intéresse mais tu es plutôt du genre « indépendant » ? Alors, le métier de pigiste est peut-être fait pour toi ! Travaillant « à la pige », le pigiste comme on l’appelle n’est le salarié d’aucun organe de presse en particulier. Pourtant il réalise les mêmes tâches que ses confrères. Le métier de pigiste t’intéresse ? On le décode pour toi ! 

Une image contenant texte, intérieur, fermer

Description générée automatiquement
Le métier de pigiste, un journalisme indépendant. Image : Pexels

Le métier de pigiste, un journaliste indépendant, mais qu’est-ce que c’est ? 

Comme nous en avons parlé plus haut, le pigiste est un métier du journalisme. En fait, un pigiste est un journaliste indépendant ! Une autre différence avec un journaliste dit « salarié » réside dans le fait que le pigiste est rémunéré « à la pige » comme on dit dans le jargon. Et là tu te dis « être rémunéré à la pige, qu’est-ce que cela signifie ? ». Pour faire simple, c’est être rémunéré à l’article, à la photo, à la vidéo, voir pour certains à la ligne ou au caractère. Car oui, un pigiste peut travailler sur tous les supports : presse écrite, télévision, radio ou encore web. 

Le métier de pigiste, un journaliste indépendant mais est-ce ouvert à tous ? 

Généralement, le métier de pigiste s’exerce par des journalistes dits « débutants ». En effet, de nombreux journalistes fraichement diplômés se lancent dans une carrière de pigiste. Le métier de pigiste (ou de journaliste indépendant) est attractif. C’est l’occasion pour eux de se faire un nom, découvrir la réalité du terrain et « se faire la main ». Toutefois, cela reste une profession ouverte à tous. 

Travailler, oui mais pour qui ? 

Nous l’avons dit précédemment, le pigiste n’appartient à aucun organe de presse particulier, puisqu’il s’agit d’un journaliste indépendant. Travaillant à la pige, il est libre de travailler pour qui il veut. Toutefois, il n’est pas rare de rencontrer des journalistes pigistes travaillant de manière régulière pour un journal ou un organisme de presse particulier. Certains pigistes sont également spécialisés dans certains secteurs tels que la politique, l’environnement ou la finance. Ce faisant, ils sont plus enclins à travailler pour des organes ou journaux particuliers. 

Quelles sont les caractéristiques et compétences nécessaires au métier de pigiste ? 

Malgré son côté « libre » et « indépendant », le métier de pigiste requiert néanmoins certaines compétences. Accessible à tous les détenteurs d’un diplôme adapté, il est tout de même nécessaire d’avoir certaines caractéristiques. Mais ne t’en fais pas, nous avons décodé le tout pour toi !  

  • Être polyvalent : en effet, si tu ne souhaites pas te spécialiser dans un domaine, il te sera nécessaire de savoir d’adapter à ton milieu et au « moule éditorial » du journal ou organe de presse pour lequel tu travailles. 
  • Avoir des bonnes capacités rédactionnelles : tu t’en doutes, un journaliste se doit d’avoir une orthographe et une grammaire irréprochable. Il doit aussi être capable de faire passer une information le plus efficacement possible.
  • L’organisation est primordiale : à la fois pour ne jamais manquer de travail, ou au contraire, pour gérer les différentes tâches. 
  • Être curieux : c’est une caractéristique importante pour quelqu’un qui « touche à tout ». 
  • Faire preuve de débrouillardise : on reste dans la même idée, si tu ne te spécialises pas, tu devras à un moment ou un autre t’informer sur des sujets dont tu ne sais rien. 
  • Avoir de l’imagination : eh oui, tu ne peux pas y échapper si tu souhaites exercer le métier de pigiste. L’imagination est primordiale pour quelqu’un à la recherche de nouvelles idées d’articles, de reportages ou de photos. 
  • Être prêt à travailler de longues heures et à voyager : bien que très épanouissant, ce métier peut s’avérer fatiguant pour celui ou celle qui n’est pas prêt à travailler longtemps et partout. 
  • Maitriser les outils informatiques et de communication
  • Posséder son propre matériel (ordinateur, appareil photo, micro, etc.). 

Quel type de formation suivre pour exercer le métier de pigiste ? 

Nous t’en parlons déjà dans nos précédents articles sur les métiers du journalisme Mais, différentes options s’offrent à toi si tu souhaites être actif dans ce type de journalisme dit « indépendant ». 

A l’UCLouvain tu peux suivre le master en journalisme proposé par l’EJL (l’Ecole de Journalisme de Louvain). Cette formation des plus approfondies te donnera toutes les cartes pour exercer au mieux la profession. 


Tu es convaincu ? Alors n’hésite pas à te renseigner davantage sur la formation. S’il te reste des questions, tu peux nous les poser dans les commentaires et nous nous ferons un plaisir d’y répondre ! Et puis, si le métier de pigiste ne te parle pas, tu peux toujours consulter nos articles sur d’autres métiers du journalisme : 

En attendant, on se retrouve demain pour en apprendre plus sur un autre métier de la communication ! 

Anaïs Devilez

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *