Le « Ice Bucket Challenge », un phénomène grâce au marketing viral ?

Qui ne se souvient pas de ces vidéos qui tournaient en boucle sur les réseaux, où l’on pouvait apercevoir des individus se vider des seaux entiers d’eau glacée sur la tête ? À première vue, le « Ice Bucket Challenge » était le phénomène pour jeunes et grands de l’année 2014 où courage, fun et défi étaient présents. Cependant, bien que l’aspect comique de ce challenge était de la partie, le but de ce dernier visait avant tout une cause plus noble. Mais quel a été le rôle du marketing viral dans ce phénomène mondialement connu?

ALS Logo. (PRNewsFoto/The ALS Association)

En effet, même si les vidéos qui circulaient sur les réseaux sociaux en faisaient sourire plus d’un, le but premier de ce challenge était de sensibiliser les internautes face à une maladie, la maladie de Charcot. 

Ainsi, pour chaque participation, dix euros était reversé à cette association. Chaque personne relevant le défi, devait accepter sa nomination par un proche ou alors faire un don pour tout refus d’y participer. Mais alors, comment ce challenge a-t-il explosé du jour au lendemain ? C’est ce que nous allons essayer de comprendre. 

Le marketing viral au centre de cette campagne

Pour ceux qui ne connaissent pas le terme de marketing viral, voilà une petite explication. 

Ce dernier consiste en une technique marketing, similaire au « bouche-à-oreille » électronique. Cette technique désigne donc une stratégie de promotion sur internet qui repose sur le fait que les internautes deviennent les propres vecteurs du message de la marque. Ce message, souvent posté sur les réseaux permet de garantir une meilleure propagation. De cette manière, ces derniers recommandent la publication de la marque à leurs communautés.

En parallèle, il est important de constater les avantages que celui-ci apporte. En effet, le marketing viral a comme aubaine d’être un investissement peu coûteux suite à sa propagation rapide et gratuite du message. Sa portée du message importe aussi puisque celle-ci touche de manière virale un grand nombre de personnes sur les différents réseaux sociaux. Par conséquent, la marque peut facilement acquérir de nouveaux clients.

Comment cette campagne devenue virale a-t-elle connut un franc succès ?

Créé pendant l’été 2014 par l’Américain Pete Frates, atteint de la maladie de Charcot, ce défi qui a fait le tour du monde a réussi à récolter plus de cent millions de dollars pour l’association ALS.  (cfr: https://www.rtbf.be/info/medias/detail_deces-de-l-homme-derriere-le-ice-bucket-challenge?id=10384971)

Mais alors, comment ce phénomène viral a-t-il pu prendre une telle ampleur ? Peut-être, est-ce dû à la participation de Mark Zuckerberg qui a convié d’autres célébrités telles que Bil Gates, Oprah Winfrey, … à y participer. En effet, le fait que des personnes influentes soient impliquées et y participent de manière aussi « virale », ne doit pas être sans conséquence. On y retrouve donc ici, la notion de marketing d’influence qui y joue un rôle important.

@IceBucketChallenge d’Oprah Winfrey de YouTube

Analyse en détails de cette campagne 

Si on analyse plus en détails cette campagne, on comprend vite que cette dernière coche toutes les cases nécessaires pour garantir un résultat positif.

Tout d’abord, le fait que le « Ice Bucket Challenge » se retrouve en format vidéo est un avantage. En effet, la vidéo permet plus facilement de retransmettre une émotion et d’inciter ainsi au partage de contenu.

Ensuite, l’utilisation des réseaux sociaux pour propager l’information est le meilleur moyen de créer le buzz comme ce fut le cas dans cette campagne marketing.

Pour finir, le contenu viral doit comporter un message captivant, clair et fort comme la sensibilisation et la lutte quotidienne contre la maladie de Charcot dans le but d’être relayé via les réseaux. Un sans faute qui prouve et a déjà prouvé l’efficacité d’une bonne campagne de marketing virale.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *