La communication de Nike et L’Oréal sur leurs engagements écologiques

Source : https://pixabay.com

Comme beaucoup de marques, Nike et L’Oréal se veulent impliquées dans l’écologie et la lutte contre le réchauffement climatique. Que mettent-elles concrètement en place et comment communiquent-elles autour de leurs actions ? Qu’en est-il du phénomène de greenwashing ?

L’écologie est au cœur de toutes les attentions depuis quelques années sur la scène politique. Cette tendance s’est propagée dans le domaine de la communication. En effet, de plus en plus d’entreprises communiquent maintenant autour de leurs engagements écologiques. Ci-dessous, nous allons découvrir les engagements de Nike et L’Oréal et la façon dont ils communiquent sur leurs actions pour préserver la planète.

Le projet « Move to Zero » de Nike

En 2020, le géant de l’industrie sportive a lancé le projet Move to Zero. Le but ? Atteindre le zéro déchet et une empreinte de carbone nulle. Pour ce faire, Nike veillera dorénavant à utiliser des matières durables dans la conception de ses produits. Ainsi, les vêtements portant la mention « matières durables » seront composés d’au moins 50% de matières recyclées. Pour les chaussures, cette mention signifiera qu’au moins 20% de leur poids est constitué de matières recyclées. La marque s’engage également à rendre ses processus de conception et de design plus durables. Les centres seront quant à eux alimentés grâce à de l’énergie renouvelable. Le lancement du programme Reuse-A-Shoe permettra quant à lui au consommateur de rendre ses chaussures usagées. Celles-ci seront ensuite réutilisées pour en fabriquer de nouvelles.

La communication de Nike autour de ses engagements écologiques

Pour faire connaitre son projet, Nike a réalisé une vidéo que tu peux retrouver sur sa chaine Youtube. Dans cette vidéo, Brinkley Field, une Nike Ekin (nom donné aux employés chargés de raconter l’histoire de la marque aux non-initiés) interroge Seana Hannah. La vice-présidente du département innovation durable à New-York explique donc les objectifs du projet Move to Zero. Le produit reste central dans la vidéo : tu peux en effet y voir différents vêtements de la nouvelle collection dont les nouvelles sneakers Vapormax2020.

Une autre vidéo met en scène un homme et une femme. Ils portent des vêtements et chaussures de la collection Move to Zero et se baladent dans la nature. Une voix-off rappelle qu’il est temps de se reconnecter à la planète.

L’engagement écologique sur le long terme chez L’Oréal

Le groupe L’Oréal s’engage quant à lui depuis 2007 dans la lutte pour la protection du climat et de l’environnement. La marque avait en effet à l’époque lancé le projet « Packaging & Environment« . Le premier but était de respecter le consommateur et l’environnement. Le deuxième était de réduire le packaging en volume et en poids. Le dernier consistait à remplacer les matériaux à fort impact par l’utilisation de matériaux recyclés ou issus de ressources renouvelables.

Le projet « L’Oréal for the future » de L’Oréal

En 2020, le groupe continue sa démarche et s’engage sur de nouveaux objectifs pour 2030 avec le programme « L’Oréal for the Future« . Ce dernier a pour objectif de veiller à ce que les activités du géant de la cosmétique respectent les limites planétaires en limitant l’impact de toutes les activités sur le climat, l’eau, la biodiversité et les ressources. Le programme veillera aussi à ce que les fournisseurs aient des politiques aussi exigeantes que celles de L’Oréal en matière de développement durable et pour inclure le développement social et économiques des communautés avec lesquelles le groupe interagit. De plus, le groupe versera une allocation de 100 millions d’euros à de l’impact investing environnemental pour la régénération des écosystèmes et le développement de l’économie circulaire.

La communication de L’Oréal autour de ses engagements écologiques

Malgré son engagement écologique depuis le milieu des années 2000, c’est la première fois que le groupe communique à ce sujet. L’Oréal se distingue de Nike et opte pour une approche différente afin de communiquer autour de ses engagements écologiques : à aucun moment les produits L’Oréal n’apparaissent dans la campagne « L’Oréal for the Future« . La marque a en effet choisi de mettre ses collaborateurs en avant dans la campagne afin de témoigner de l’engagement de tous dans la réalisation des nouveaux objectifs planétaires pour 2030. Des vidéos ont été réalisées en collaboration avec la compagnie BETC Corporate. Celles-ci mettent en scène des personnes travaillant chez L’Oréal qui parlent d’un des objectifs du groupe, sur fond neutre. Chaque vidéo porte sur un des cinq domaines d’engagement du groupe : le climat, la biodiversité, l’eau, les ressources ou encore l’inclusion sociale.

Source : https://unsplash.com

Le phénomène de greenwashing

La communication des marques autour de leurs engagements écologiques est souvent remise en question par le grand public ou les ONG : véritable volonté de bien faire et de s’impliquer ou stratégie marketing pour faire bonne figure, il n’est pas toujours facile de déceler les intentions des grands groupes. Il faut en effet faire attention au phénomène grandissant de greenwashing. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Mot d’emprunt venu de l’anglais associant les termes « green » qui signifie littéralement « vert » et « washing » qui signifie « lavement », il se traduit en français par « éco-blanchiment ». C’est une stratégie utilisée en marketing par les entreprises pour se donner une image éco-responsable alors que ce n’est en réalité pas le cas. Il s’agit donc de communiquer en surface sur l’écologie et son importance alors que les actions ne suivent pas derrière. Cela peut donc être considéré comme de la publicité mensongère.

Si tu souhaites en savoir plus sur le greenwashing, n’attends plus et clique ici !

A lire aussi :

Sources:

Loreal.com, loreal.com, nike.com, vogue.fr, influencia.net, lareclame.fr, novethic.fr, greenwashing.fr

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *