Elections : la communication politique des candidats

Les élections présidentielles françaises se déroulent actuellement et posent la question du rôle de la communication. En 2018, 47% des répondants à une étude française affirmaient que le journalisme est très utile pour la liberté d’expression et la démocratie. Pourtant, on accuse souvent les médias de trop orienter l’opinion publique. Ces deux arguments prouvent l’importance de la communication politique. Alors, quels sont les moyens communicationnels utilisés en période d’élection qui permettent d’influencer des citoyens ?

Débat Nixon-Kennedy élection 1960
Richard Nixon et John F. Kennedy en 1960. Crédits : Corbis – Getty

Les débats

Les débats, notamment télévisés, sont des grands classiques en terme de communication électorale. Ils sont préparés dans le détail, tout y est réfléchi : c’est un vrai art. Communication verbale et non-verbale, tout est orchestré et préparé afin de soigner son image et sortir vainqueur.

Le débat entre R. Nixon et J.F Kennedy en 1960 illustre parfaitement l’importance du débat télévisé. Comme le décrit parfaitement cet article, J.F Kennedy semblait plus à l’aise, plus confiant, mieux préparé, ce qui a en partie permis sa victoire.

De même, le choix des journalistes pour animer les débats peut révéler des informations sur les candidats. Par exemple, lors de l’entre deux tours des élections présidentielles françaises 2022, Marine Le Pen était perplexe à l’idée qu’Anne-Sophie Lapix n’anime le débat.

Voici une vidéo qui explique les répercussions du débat Nixon-Kennedy dans les sondages :

Les meetings

Les meetings sont essentiels pour réunir les citoyens et faire passer ses messages. Ils permettent aux candidats de rencontrer les citoyens, de faire bonne impression, d’énoncer leurs idées, de mesurer leur popularité… Mais aussi et surtout de passer leur slogans, comme Barack Obama l’a fait durant l’élection présidentielle américaine de 2008 avec « Yes We Can ». Cette phrase, scandée pendant les meetings, est devenue tellement culte que nous l’utilisons toujours 14 ans après.

Obama en 2008 dans l’Iowa © AFP / SAUL LOEB

Les affiches, les tracts et les programmes

Distribués par les militants, collés dans les villes, reçus par voie postale… Les supports papiers créés par les équipes des candidats sont un véritable atout. Tout y est mesuré avec attention : les couleurs, les mots, le format. Rien n’est laissé au hasard. Ces moyens de communication sont efficaces et intemporels puisqu’ils permettent d’atteindre une large cible, y compris la partie de la population n’ayant pas accès aux technologies numériques. Aussi, la distribution des tracts permet de créer de la proximité avec le public.

Affiches des candidats à l’élection présidentielle française 2022 avant le premier tour © AFP

Les clips de campagne

Les clips de campagne sont diffusés à la télévision, mais aussi sur les réseaux sociaux. Ils permettent aux candidats de s’adresser directement à leurs électeurs sur ce qui leur tient à cœur, sans qu’un journaliste ne guide vers des sujets en particulier. Ce format est très efficace puisque les citoyens n’ont qu’à regarder cette courte vidéo pour connaître les préoccupations du candidat.

Voici par exemple le clip de campagne de Jean Lassalle pour l’élection présidentielle française de 2022 :

Les interviews

A la télévision, la radio, dans la presse, ou dans des podcasts, les interviews sont un outil majeur pour les candidats. En 2018, 64% des français jugeaient que le journalisme est utile pour se forger une opinion personnelle. Si une interview est jugée loupée par les lecteurs, auditeurs, ou téléspectateurs, le candidat perd immédiatement en crédibilité. Par exemple, cet extrait de l’interview télédiffusée sur M6 semble avoir fragilisé la campagne de Valérie Pécresse :

De plus, le simple fait d’accepter ou de refuser une interview peut orienter l’avis du public. Si un candidat refuse, cela peut nuire à son image.

Voici l’exemple d’une interview réalisée dans un format de podcast Spotify avant le premier tour de l’élection présidentielle française de 2022:

Les réseaux sociaux

Aujourd’hui, les personnalités politiques n’hésitent pas à utiliser les réseaux sociaux pour communiquer. Tous les candidats à l’élection présidentielle française ont beaucoup utilisé les réseaux sociaux, comme l’explique cet article. Instagram, Twitter, Facebook, et parfois même TikTok, tous les réseaux sont utilisés par les hommes et femmes politiques.

En janvier 2022, une application avait même été développée en France afin de permettre aux électeurs de faire leur choix, sur le principe de Tinder. La politique 2.0 est définitivement liée aux réseaux sociaux.

Quelques exemples tirés directement des comptes officiels des candidats à l’élection présidentielle française 2022 :

Derrière tout ça : les conseillers en communication

Comme nous le montrons avec le site Décodage Com, la communication est un vrai métier. Les personnalités politiques sont toujours accompagnées de professionnels de la communication, qui sont de véritables coachs. Ils les conseillent sur leur attitude, leur posture, créent des visuels, aident à la création de discours… Ils peuvent proposer des multitudes d’outils de communication, ce qui leur donnent un rôle au cœur de l’élection.

Mentionnons aussi qu’il existe un véritable travail de communication avant la campagne, puisqu’il faut également prévoir la façon d’annoncer sa candidature et choisir ses thèmes clés. La politique est un vrai tableau de la communication, puisque son but est de viser et convaincre le public.

Dans les commentaires, donnez-nous votre avis sur l’efficacité des campagnes de communication en période électorale ⬇️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *