Veille stratégique: l’alliée indispensable

Si la communication d’entreprise t’intéresse et que tu souhaites découvrir comment les entreprises arrivent à surveiller leur environnement afin de rester au top des tendances, lis cet article et la méthode de la veille stratégique n’aura plus aucun secret pour toi !

QU’EST-CE QUE LA VEILLE STRATÉGIQUE ?

La veille stratégique peut-être définie comme «un processus informationnel itératif de surveillance de l’environnement externe visant à augmenter la réactivité́ de l’institution concernée face aux évolutions dans le but de diminuer les incertitudes, de détecter les menaces et de saisir les opportunités d’affaires».

Autrement dit, elle est utilisée par les entreprises comme forme d’aide à la prise de décision stratégique, grâce à une analyse minutieuse de leur environnement. A titre d’exemple: une entreprise « X » surveille activement ses concurrents pour savoir comment elle se place sur le marché par rapport à eux.

La veille stratégique fait partie de l’intelligence économique. Il existe plusieurs types de veille comme : la veille concurrentielle, la veille technologique, la veille commerciale, la veille environnementale, la veille sectorielle, la veille réglementaire ou encore la veille d’e-réputation. 

COMMENT FONCTIONNE LA VEILLE STRATÉGIQUE ?

veille stratégique

La méthode de veille digitale contient entre 5 et 6 étapes : 

  1. Planification 
  2. Sourcing 
  3. Collecte 
  4. Traitement 
  5. Stockage 
  6. Diffusion 

1. Planification de la veille :

Cette première étape sert à définir les axes de veille et à identifier ce que l’on souhaite rechercher. Pour cela, il faut se poser plusieurs questions :  

  • Sur quoi doit-elle porter ?
  • À quoi va-t-elle servir ?
  • A qui est-elle destinée ? 
  • Sur quel périmètre doit-elle porter ?
  • Quelles sont mes ressources ?


Comme tu peux le remarquer, ces questions portent notamment sur l’utilité de la veille ainsi que sur son fonctionnement. 


Une fois ces paramètres établis, tu pourras passer à l’étape suivante.

2. Sourcing :  

Cette étape est la plus courte, mais probablement la plus importante car si les critères sont mauvais, les données collectées le seront aussi. Il s’agit du choix des moteurs de recherche et des opérateurs à utiliser. Généralement il existe quatre familles d’outils de veille, à savoir:

  • les moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo;
  • les alertes emails comme Google alerts;
  • les flux RSS;
  • l’exploitation de bases de données;

3. Collecte ou veille :

Ici, il s’agit de rassembler l’information en un seul et même endroit. Cette étape est automatisée grâce à des outils de surveillance. Ces outils fonctionnent par flux RSS (Really Simple Syndication), un format de fichier particulier dont le contenu est produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site web. 


Les outils permettent de générer des informations générales liées au support telles que le titre et le lien du site d’où provient la donnée, la description associée à ce site/flux, la date de sa dernière mise à jour ainsi que des informations liées aux contenus du site telles que le titre et description de l’élément, sa date de publication et le lien direct vers l’élément. 

4. Traitement :

Après avoir collecter tes données, tu dois les traiter et effectuer une analyse qualitative afin d’évaluer le contenu de l’information collectée, ainsi qu’une analyse quantitative. 

5. Stockage :

Il s’agit d’une étape intermédiaire et elle consiste à simplement stocker les informations sur un logiciel tel qu’Excel afin de ne pas les perdre car ils peuvent être utiles ultérieurement.

6. Diffusion :

Pour finir, tu devras procéder à la diffusion et communication de tes données et résultats. Il faudra commencer par te poser certaines questions : 

  • À qui diffuser ?
  • Pourquoi diffuser ?
  • Comment diffuser ? Par quels canaux ? 
  • Comment éviter les différents freins à la circulation et à la diffusion de l’info ?

Plusieurs outils s’offrent à toi pour la distribution, et il s’agit de trouver le meilleur moyen, en fonction de ce que tu auras répondu aux questions ci-dessus  : 

  • Alertes par e-mail 
  • Rapports de synthèse (médias sociaux) 
  • Newsletter 
  • Lecteur de flux RSS partagé 

ALORS, CONVAINCU PAR CET ARTICLE ?

Cet article t’a plu ? Tu veux en savoir plus sur le monde de la communication ? Alors n’hésite pas à lire nos autres articles et à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux ! On est présent sur Twitter, Instagram, Tiktok, Pinterest et Facebook. En bref… on est partout !

À bientôt ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *