Traffic Manager : L’expert en référencement

traffic manager

L’arrivée d’Internet a vu la naissance de plusieurs métiers. Les entreprises ou marques se sont ruées sur Internet dans le but de se créer une réputation et de vendre leurs biens et services en ligne. Situé à mi-chemin entre les métiers liés à Internet et les métiers de la publicité, le traffic manager est au cœur de ces problématiques.

traffic manager

Aussi appelé Chef de Projet affiliation/référencement, Analyste de Trafic ou Chargé d’acquisition, le Traffic Manager gère l’acquisition de trafic et anime les campagnes publicitaires pour une ou plusieurs entreprises. Son travail consiste à mettre sur pied des dispositives web pour toucher un ensemble de clients et les amener sur le site internet.

Il travaille dans le but d’accroître la visibilité du site web, densifier le flux des internautes et augmenter les ventes sur le site dont il a la charge. Le traffic manager peut travailler en entreprise d’e-business, e-commerce, e-marketing, soit en agence de communication ou régie publicitaire. En fonction de la charge du travail qui repose sur lui, il peut être appelé à jouer le rôle de Community manager.

Les missions du Traffic Manager

Considéré comme spécialiste en publicité et l’analyse statistique du trafic sur internet, le Traffic manager utilise des techniques variées pour élaborer les stratégies d’acquisition de trafic.

A l’aide des logiciels spécialisés, il met en ligne des campagnes marketing sur des support adaptés. Il s’appuie sur les techniques de webmarketing a l’instar du référencement naturel (SEO) ou payant (SEA), le display ou l’emailing.

Générer du trafic et l’audience en ligne afin de rapporter les leads qualifiés est une priorité pour le Traffic manager. Il est chargé de l’achat des espaces publicitaires en ligne et tiens compte du budget alloué à cette tâche. Pour animer les campagnes publicitaires, il utilise les outils tels que expand banners (bandeaux horizontaux), pop-ups et skycrapers.

Il établit les rapports sur l’efficacité des campagnes de publicité menés. Il calcule le taux d’audience (mots-clés saisis, nombre de pages vues, nombre de clics, nombre de visites) et édite un tableau de reporting sur lequel il renseigne les informations. Ce tableau permet d’analyser et trouver les points d’amélioration.

Les principales compétences et qualités du traffic manager

  • Maitriser les techniques de référencement naturel et payant ;
  • Avoir des bonnes capacités rédactionnelles ;
  • Savoir mener une veille sur les comportements des internautes ;
  • Maitriser les outils d’analyse web pour faire du tracking et du retargeting
  • Être un bon communicateur et savoir travailler en équipe ;
  • Avoir des connaissances des langages informatiques ;
  • Avoir une bonne maitrise des leviers du webmarketing : SEO, SMO, Display, affiliation…
compétences du traffic manager

Les leviers d’acquisition utilisés par le Traffic manager

Les leviers d’acquisition sont des canaux online ou offline qui permettent aux entreprises d’attirer une nouvelle clientèle sur leurs plateformes. Après avoir mené une étude du marché et identifier les opportunités d’affaires, l’entreprise en collaboration avec le Traffic manager définit les canaux d’acquisition qui conviennent le mieux à ses attentes.

– Le SEO (Search Engine Optimisation). Ce levier permet d’améliorer le positionnement d’un site afin qu’il occupe une bonne place dans le moteur de recherche. Ce travail nécessite plusieurs mois d’efforts pour atteindre les objectives escomptées. Mais il est possible pour les sites d’e-commerce de combiner la stratégie SEO avec une stratégie SEM (référencement payant) pour gagner du temps.

– Le display. Cette technique consiste à placer votre bannière sur le site d’un tiers appartenant au réseau display de google. Cette publicité est paramétrée avec une segmentation de l’audience visée. Le Traffic manager peut analyser son audience et celle de ses concurrents pour cibler la bonne audience afin de générer un trafic qualifié sur son site.

– Les réseaux sociaux. Espace d’échange entre les entreprises et internautes, les réseaux sociaux sont des leviers importants pour trouver des leads qualifiés. Le principe consiste à placer un ou plusieurs liens dans le contenu publié afin de générer du trafic qualifié sur le site web. Ce travail est généralement effectué par le community manager mais le Traffic manager est souvent amené à le faire.

– L’Emailing. C’est une technique de marketing qui consiste a créé du trafic de qualité pour ensuite convertir les visiteurs.

traffic manager

Tu veux devenir traffic manager ?

De nombreux traffic managers sont issus d’études supérieures en communication, informatique ou marketing avec un niveau allant de Bac +2 à Bac +5.

Le salaire du Traffic manager

PériodeSalaire mensuel brut
Débutant1600€ –  2000€
Quelques années d’expérience3500€ – 3800€
Fin de carrièreEnviron 5000€

Quelles perspectives de carrière pour le Traffic manager ?

Le métier de Traffic manager est amené à évoluer rapidement compte tenu des évolutions technologiques et du comportement des internautes. En matière d’évolution, le Traffic manager peut devenir Directeur Marketing. Il peut également gérer une équipe de Traffic managers et travailler au sein d’une régie publicitaire. Il peut aussi devenir spécialiste du levier d’acquisition SEO, SEA.

Apprenez plus sur le SEO et SEA ici

Les meilleurs leviers pour l‘acquisition de trafic qualifié (semrush.com)

©ASF Association Française des Sociétés Financières

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *