Le TEC : l’idée géniale de placer le personnel au cœur de sa stratégie de communication

Le TEC est un opérateur de transport en commun actif en Wallonie et en région Bruxelles-Capitale. L’opérateur a fait le choix depuis un certain temps, d’orienter sa stratégie de communication sur le personnel. Ce choix n’est pas fortuit lorsque l’on connait les épreuves que les travailleurs traversent depuis l’avènement du Coronavirus. Ces épreuves ont sans doute bouleversé la plupart de leurs habitudes.

Source: letec.be

Quelles sont les cibles de l’opérateur de transport ? 

C’est dans ce contexte particulier que c.’est au travers de celle-ci, le TEC vise deux cibles principales. 

La première cible est naturellement les travailleurs du TEC : les employés, mais également les ouvriers. Avec la pandémie du corona virus, les travailleurs de tous les domaines confondus traversent des moments éprouvants. Et c’est encore pire pour les travailleurs de l’Opérateur de Transport de Wallonie C’est notamment ceux qui sont en contact permanent avec les voyageurs, qu’ils soient chauffeur, contrôleur ou guichetier. 

Source: letec.be

Cette campagne est donc le lieu parfait pour l’Opérateur de Transport de Wallonie d’exprimer sa reconnaissance envers l’ensemble de ses travailleurs. Par la même occasion, il a également voulu apporter son soutien moral à ces derniers. C’est en quelques sortes, une manière de dire que le TEC est, et sera toujours là pour soutenir ses employés, peu importe ce qu’il puisse leur arriver. Quoi de plus motivant pour un travailleur que de savoir qu’il est fortement soutenu par son entreprise lors des épreuves personnelles les plus difficiles de sa vie? 

La seconde cible est l’ensemble des voyageurs. Si l’on décrypte le message qui est véhiculé, à savoir “Respectons son travail”; il s’agit là de sensibiliser les voyageurs aux respects des mesures de distanciation sociale visant à freiner l’épidémie du coronavirus. 

Que retenir du contenu des messages de la campagne du TEC ? 

Après un déchiffrage et une analyse plus profonde de ce message et avec plus de recul, que pouvons-nous retenir?

Premièrement, en analysant le slogan “  Respectons son travail ” , on réalise qu’il s’agit d’un appel à la solidarité entre les concitoyens belges, et plus particulièrement entre les usagers du service de transports en commun. En effet, on peut se rendre compte qu’il s’agit là bel et bien d’un appel au respect des mesures visant à lutter contre l’épidémie de COVID-19. Ce n’est qu’en se serrant tous les coudes et en faisant attention les uns aux autres que nous pourrons finalement sortir de cette période difficile pour la plupart d’entre nous.

Source: coulisses.letec.be

En deuxième lieu, le TEC a également utilisé le slogan “Ce que je voudrais par-dessus tout?” afin de mettre en scène ses employés. Dans l’exemple ci-dessus, on nous présente un contrôleur prénommé Rachid, dont le quotidien est devenu difficile avec la crise sanitaire. Dans un premier lieu, cette photo joue sur les sentiments des citoyens, elle fait appel à l’émotion de ceux-ci. Cela permet encore un fois d’appeler les usagers du TEC à être responsables et respectueux des gestes barrières.

Ce choix de mettre en avant un contrôleur semble également être un stratagème permettant de rappeler l’obligation de posséder un titre de voyage valide.  Le message qui accompagne les photos qui est “ Ce que je voudrais par-dessus tout?” fait allusion au désir de voir les voyageurs respecter les consignes en vigueur dans le bus, liées au COVID-19 ou non. 

Source: letec.be

En temps normal, les conditions de travail sont déjà plutôt éprouvantes pour le personnel du TEC. Cette campagne vient particulièrement augmenter la visibilité des employés et permet donc de donner de la valeur à leur travail. C’est avec cet objectif en ligne de mire, que le TEC a résolument pris la décision de communiquer via le lancement de cette campagne. 

Pour plus d’analyses intéressantes de campagnes communicationnelles, n’hésitez pas à suivre ce lien.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :