Les musées et l’utilisation des technologies numériques

Exit le bon vieil audioguide, les musées regorgent maintenant de technologies. Pendant la pandémie de Covid-19, l’activité culturelle mondiale a été mise en pause. Les musées Royaux des Beaux-arts de Belgique ont par exemple perdu 75% de leurs visiteurs en 2020. Les musées ont dû se réinventer pour pallier cette crise, et se sont tournés vers le numérique. Véritables piliers de la communication, les dispositifs technologiques ont parfois même donné un coup de jeune aux musées. Découvrons ensemble certains éléments qui façonnent le monde culturel d’aujourd’hui.

musée + techno

La réalité augmentée et la réalité virtuelle

La réalité augmentée permet d’ajouter des détails, de superposer des informations, sur la réalité existante. Elle est différente de la réalité virtuelle, qui recréé un monde. Ces deux techniques sont très prisées dans l’art aujourd’hui.

Gustav Klimt, Claude Monet, Vincent Van Gogh, Frida Kahlo… De nombreux artistes ont été mis à l’honneur par des expériences immersives, et ce partout dans le monde. Les visiteurs sont alors plongés dans l’art, grâce à la projection d’images sur les murs du musée.

Parfois, le visiteur est même amené à porter un casque afin de découvrir un autre monde. En France, le musée du Louvre a par exemple proposé une expérience immersive dans le monde de La Joconde.

La réalité augmentée peut être très utile dans certains musées, notamment ceux d’histoire. En effet, elle peut permettre de reconstituer un objet archéologique cassé, faire apparaître des animaux préhistoriques, faire apparaître un personnage historique…

La numérisation des collections

La numérisation s’accroît dans tous les domaines. En Belgique, il existe le projet DIGIT. Ce projet permet entre autres la numérisation des collections des musées. Un catalogue peut alors être visionné en ligne, et met ainsi sur le devant de la scène des œuvres qui ne sont pas exposées. 89,7% des ménages belges ont une connexion Internet, selon une enquête publique. Le projet DIGIT pourrait alors être vu comme une tentative de déploiement de la sphère culturelle dans la sphère privée.

Des visites en lignes sont également proposées par de nombreux musées. Cette pratique s’est répandue durant les confinements, mais se poursuit aujourd’hui. Le MUCEM de Marseille, le MoMa de New York ou encore le Tate Modern de Londres proposent des accès en ligne via Google arts and culture. Voici un exemple d’une exposition du MUCEM en ligne en vidéo :

Extrait de l’exposition en ligne « L’Europe et la Méditerranée comme horizons » du Mucem et Google Arts & Culture

Les réseaux sociaux

Moyen de communication par excellence de nos jours, les musées sont de plus en plus nombreux à se créer des pages sur les réseaux sociaux. Cela permet aux visiteurs de rester informés sur les collections, les expositions, les horaires etc. Mais les réseaux sociaux servent aussi et surtout à acquérir de la visibilité. C’est un outil indispensable pour toucher les jeunes -et les moins jeunes – générations ! A titre d’exemple, le Grand Hornu tient à jour sa page Instagram.

Les QR codes

Petit carré composé de petits carrés, les QR codes sont utilisés quotidiennement en temps de Covid Safe Ticket. Mais ils peuvent également être utilisés à des fins culturelles. A l’image de villes installant des QR codes dans les rues, les musées en installent également afin d’apporter des informations aux visiteurs. En les scannant avec leurs smartphones, les visiteurs peuvent obtenir des détails sur l’œuvre qu’ils sont en train de contempler.

Colin Brooks 2019

Toutes ces techniques permettent aux musées de s’adresser à un public plus large, en touchant un public plus varié (notamment plus jeune et plus « geek »). Le numérique mis au service de la culture permet également de faire vivre l’art, et ce même lors d’un confinement planétaire.

“La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert.”

– André Malraux

Alors pour conquérir la culture, vas-tu souvent dans les musées ? As-tu déjà expérimenté un de ces procédés technologiques ? Dis-nous tout dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *