Le maquettiste graphiste : tout savoir en moins de 5 minutes !

www.jemepropose.fr

La mise en page est un art important dans le champ de la communication. Et ce sont les maquettistes (graphistes) qui endossent ce rôle ! Dans cet article, l’équipe DécodageCom vous explique ce métier de l’ombre, souvent méconnu.

maquettiste graphiste
www.printbasprix.com

Fiche métier : le maquettiste graphiste

Le maquettiste graphiste est un professionnel de la mise en page de tous types de documents destinés à être publiés, qu’ils soient en format papier ou numérique. Ainsi, il travaille tant pour les journaux, que pour les magazines, livres, affiches, pages web, etc. Son objectif est de les rendre les plus attractifs possible !

De nos jours, les maquettistes graphistes travaillent davantage avec des outils numériques. C’est donc grâce aux logiciels de mise en page et de retouche d’images, tels que Photoshop ou Indesign, qu’ils créent leurs maquettes à l’écran. Le crayon n’est donc plus dans l’ère du temps !

Quel est son rôle ?

Le maquettiste graphiste a un rôle varié et créatif, car il travaille tant sur le fond que sur la forme. Ainsi, il peut avoir :

  • Un rôle d’identificateur : il identifie le type de document car il doit avoir une idée précise de ce qu’il va traiter. Est-ce un logo ? Une bannière ? Une enseigne ? Ainsi, il sera en mesure de satisfaire les attentes du client en fonction de sa cible et de son objectif.
  • Un rôle d’informateur : il informe et instruit l’internaute en mettant les éléments en relation sous forme de diagrammes, de tableaux, etc.
  • Un rôle de concepteur : à partir des attentes du client, il va concevoir le document. Il doit s’occuper des aspects techniques de la mise en page tout en suivant la charte graphique qui lui est imposée.
  • Un rôle de webdesigner : le maquettiste utilise la PAO (Publication Assistée par Ordinateur) pour répondre aux besoins de son client. Pour que ses documents soient lisibles et attractifs, il doit maitriser des logiciels de mise en page et de retouche d’images comme Photoshop, Indesign, Illustrator, mais encore Xpress.
  • Un rôle de promoteur : il trouve une idée originale ou des images percutantes pour que son document soit le plus captivant possible. Les affiches ou les publicités, par exemple, doivent retenir l’attention du public.

Quelles sont ses missions ?

Quel que soit le support, la mission du maquettiste graphiste est de créer des pages et des visuels alléchants pour le lecteur ou l’internaute. Par cet agencement, il donnera envie au public de s’attarder sur la page et la lire. Le tout en se basant sur une maquette et une charte graphique, définies par le directeur artistique !

Nous pouvons résumer ses missions en 4 points principaux :

  1. Le maquettiste graphiste se charge de donner une identité visuelle à un produit ou à une entreprise. Spécialiste de la communication, il élabore un univers graphique sur base d’une maquette et d’une charte. Que ce soit les titres, l’harmonie des couleurs ou encore l’équilibre entre les textes et les illustrations, rien n’est laissé au hasard !
  2. Une fois la demande du client analysée, il va traduire son idée en une image. Celle-ci doit transmettre le message formulé par le client de façon pertinente. Ainsi, il peut constituer une charte graphique pour son client, qui lui permettra de se faire reconnaitre en un coup d’oeil par son public. Cette idée est ensuite transposée sur de multiples supports tels que des affiches, des panneaux publicitaires, des visuels numériques, etc.
  3. Ensuite, il faut mettre au point le concept. Sous la supervision du directeur artistique, le maquettiste graphiste travaille sur chaque étape de la réalisation du concept, de sa conception à l’impression.
  4. Dans les petites entreprises, son rôle ne s’arrête pas à la conception d’une idée, d’une maquette et d’un modèle. Le maquettiste graphiste participe également au montage de la page à l’écran, à la photogravure et à la numérisation. Il choisit les images, les couleurs et insère le texte. En d’autres termes, il participe aussi à la fabrication.
maquettiste graphiste
Source : www.métiers-du-livre.fr

Pour qui travaille un maquettiste graphiste ?

Le maquettiste graphiste peut travailler dans des petites structures, mais aussi dans de grandes entreprises ou en freelance. Dans la majorité des cas, il travaille pour des maisons d’édition, des studios de création, des agences de presse, mais aussi dans des agences publicitaires. Le maquettiste graphiste travaille par ailleurs en étroite collaboration avec les rédacteurs, les illustrateurs et les infographistes.

En somme, un maquettiste peut travailler pour bon nombre d’activités : des expositions, des présentations, des études, pour le cinéma ou la télévision…

Le maquettiste graphiste a aussi l’occasion d’évoluer professionnellement. Il peut ainsi commencer comme premier maquettiste et ainsi, superviser une équipe. Par la suite, il pourra évoluer en grade et devenir directeur artistique. Cependant, il peut aussi décider de travailler en tant qu’indépendant, et donc se lancer à son propre compte, et créer son propre studio.

Pour en savoir plus sur leur carrière et leur salaire, nous vous invitons à lire cet article.

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon maquettiste ?

Le maquettiste graphiste doit avoir l’esprit créatif et être réactif. En effet, avec l’évolution constante des nouvelles technologies, il doit se tenir à la pointe des innovations. Il doit aussi avoir le sens des responsabilités et donc, être fiable. Le maquettiste a des délais impartis et est tenu de les respecter.

Il doit aussi avoir le sens de la communication qui lui permettra de créer du lien avec ses clients et de défendre ses prises de position. C’est un métier où il faut prouver son talent à chaque commande et se montrer à l’ère du temps pour plaire. Il faut donc être assez souple pour évoluer dans le graphisme.

Outre les compétences personnelles requises, il y a aussi des compétences techniques indispensables. Pour réaliser ses croquis, il doit savoir dessiner et manier les codes visuels que sont le langage des couleurs et la typographie. Et pour donner vie au projet, il lui faudra impérativement maitriser les logiciels spécialisés cités ci-dessus.

Intéressé par ce métier ? Rendez-vous ici pour vous guider vers les formations qui existent.

Les avantages et les inconvénients du métier

Les PLUSLes MOINS
Les missions sont très diversifiées. Travaille dans l’urgence et le stress. Il doit donc être réactif.
Il utilise les nouvelles technologies et nouveaux outils. Il est polyvalent et a l’esprit créatif. Conditions de travail variables.
Dans une petite structure, le maquettiste sera plus polyvalent que dans une plus grande structure où il travaillera en équipe.
Il est proche du public.Il peut aussi travailler à son compte en tant que freelance.

Quelle différence entre maquettiste graphiste et infographiste ?

La frontière qui sépare ces deux métiers est de plus en plus mince. Au départ, le maquettiste graphiste était celui qui créait le concept à l’aide des procédés traditionnels comme les croquis. Ensuite, l’infographiste s’occupait de le reproduire sur ordinateur.

En somme, une première distinction se situe donc ici : le graphiste était celui qui était à la base de la formation du concept, alors que l’infographiste s’occupait de la production du résultat final.

maquettiste graphiste
Source : www.euramax-industries.fr

Néanmoins, leurs rôles ont évolué au fil des années. Qu’on fasse affaire avec un maquettiste ou avec un infographiste, ils utilisent tous les deux les mêmes outils, à savoir les outils numériques tels que Indesign, Photoshop… Et de moins en moins de supports sont destinés à l’impression, ce qui rend la frontière entre ces deux métiers plus perméable. De plus, les formations données pour ces deux métiers sont assez similaires.

Cependant, une différence demeure : le graphiste a un rôle davantage créatif et l’infographiste est plus technique. Ce qui n’empêche pas évidemment pas un infographiste d’avoir de bonnes idées ou un graphiste d’être à l’aise avec le côté plus technique.


Maintenant, vous en savez plus sur ce métier de l’ombre grâce à cet article ! Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du graphisme, nous vous conseillons de consulter cet article qui vous dévoilera tous les secrets d’InDesign. Ce logiciel de mise en page est un incontournable dans le milieu !

N’hésitez pas non plus à regarder la vidéo de BALO qui vous donne les 1O règles d’or pour bien débuter en design !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *