Le Lobbyiste, qui est-il ?

Comment définir un Lobbyiste?

Le lobbyiste, connu sous le nom de responsable de affaires publiques, représente et défend les intérêts de tous types d’organisations devant les autorités publiques. 

En d’autres mots celui-ci sert d’intermédiaire entre les deux parties et traduit la volonté de l’une à l’autre. 

On attend d’un Responsable des affaires publiques qu’il soit convaincant et persuasif afin que l’organisation qu’il représente ait une chance de faire entendre ses arguments. 

Quelles sont les qualités d’un lobbyiste ?

  • Persuasif
  • Patient
  • Habile négociateur
  • Sens de l’écoute
  • Aisance à parler
  • Investissement personnel

Qu’est-ce que le métier de Lobbyiste ?

Illustration: Sébastien Thibault

Le rôle du lobbyiste est de défendre les intérêts de l’organisation pour laquelle il travaille (ONG, commerciale, médicale…) devant les autorités publiques comme les ministres, les députés… 

Il prend fortement part aux débats publics et politiques afin d’influencer les décisions précises. En effet, l’objectif est qu’elles soient favorables à l’organisation qu’il représente. 

C’est pourquoi on attend d’un Responsable des affaires publiques qu’il soit expert en ce qui concerne les institutions politiques mais qu’il ait aussi une bonne maitrise des langues et des techniques de communication. Il doit aussi être capable d’assimiler un grand nombre d’information et de les analyser rapidement.

Quelles sont les évolutions professionnelles possibles ? 

Il commence souvent à travailler dans le milieu des affaires comme avec des industries, des commerçants et des entreprises… mais aussi dans des associations, ONG, dans un groupe de syndicaliste ou encore dans des cabinets de lobbying spécialisés.

Après avoir acquis une certaine expérience, un lobbyiste senior peut devenir conseiller au parlement européen.

Quels types de Lobbyiste souhaitez-vous devenir ?

Il y a 4 types de métier pour les lobbyistes :

  • Chargé de la plaidoirie : il est chargé de défendre les intérêts d’une entier particulière comme une ONG.
  • Chargé des relations institutionnelles : il se focalise sur les institutions publiques.
  • Responsable des affaires publiques : il travaillera dans une organisation privée.
  • Conseiller en affaire publique : il travaille dans un cabinet spécialisé en affaires publiques. Contrairement aux trois autres types, celui qui travaille dans un cabinet peut représenter et défendre les intérêts de plusieurs clients.

Même si tous ces postes portent différentes appellations, leur objectif est le même, influencer les débats afin que la décision prise soit favorable à l’entier qu’il représente.

Quelles sont les missions du Lobbyiste?

  • La rédaction d’argumentaires : en effet son rôle étant de défendre les intérêts de son client, il doit être capable d’émettre des arguments convaincants.
  • La rédaction d’un « position paper » : sur ce papier doit y figurer les sujets débattus et défendus durant la séance.
  • Analyser l’actualité : afin de donner de bons arguments, il doit être au courant des nouveaux projets de lois et des débats politiques qui se jouent.
  • Avoir une vision stratégique à long terme : organiser les agendas politiques de manière stratégique, aborder les sujets prioritaires au bon moment…
  • Élargir son réseaux : pour avoir un maximum d’influence auprès des institutions publiques, il se doit d’étoffer son réseaux.
  • Chargé de « responsabilité sociétale«  : son rôle ici sera de convaincre le public que l’organisation contribue au bien-être de la société.

Comment devenir Responsable des affaires publics ? 

© I Stock

Pour devenir lobbyiste, il faut obtenir au moins un bac+2. Différentes filières sont possibles.

  • Master en école de commerce
  • Master en économie
  • Master en droit
  • Master spécialisé en affaires publiques
  • Master en communication
  • Master spécialisé en relations internationales

Quel est le salaire d’un Lobbyiste ? 

lobbyist

En début de carrière le salaire annuel est d’environ 30 000 € bruts. Après 5ans d’expériences, le salaire moyen annuel est compris entre 54 000 € et 63 000 €.

Pour plus d’information consulter les articles sur les lobbyistes et le responsable des affaires publiques sur décodage.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *