SEM, SEA, SEO, que veulent vraiment dire ces 3 abréviations ?

Tu as sûrement déjà vu ces abréviations sur le web, quand on te parle de marketing ou de référencement mais sans savoir exactement ce que cela signifie. Pourtant, il s’agit du marketing des moteurs de recherche dans la gestion du référencement. En d’autres termes, le SEM est un élément essentiel dans la communication digitale ! Je tente d’ailleurs, à l’instant où je suis en train d’écrire ces mots, de faire le meilleur SEO possible, oui oui ! Allez viens, je t’en dis plus !

Marketing vocabulary: a lesson on SEO, SEA, SMO and SEM – Herotechnology
Source : herotechnology.it

Moteurs de recherche : référencement 

Tout le monde en parle comme si c’était l’évidence même mais, de quoi s’agit-il exactement ? Celui que tu connais forcément c’est Google. Il est le plus connu, à tel point que lorsque l’on parle de moteur de recherche, beaucoup font l’erreur de penser qu’il est à lui seul la définition du terme, mais c’est faux. Il en existe plusieurs que tu peux peut-être aussi connaître comme Écosia, Yahoo, Bing et bien d’autres.

Ils fonctionnent à peu près tous de la même manière mais à des échelles différentes et avec une logique – un algorithme – qui leur est propre en matière de classement des résultats. Ce sont en fait des logiciels qui nous permettent de rechercher des ressources, des informations, du contenu, des sites via des mots-clés.

Par exemple, si tu as des problèmes de plomberie, tu vas rechercher le mot « plombier » dans ton moteur de recherche. Cela va alors te donner une liste de plombiers près de ta localisation, pour certains, leurs sites web et également des sites d’informations qui proposent de découvrir « Les 10 meilleurs plombiers près de chez vous ».

SEM : « Search Engine Marketing »

C’est un acronyme qui en français veut dire « Marketing du moteur de recherche » et qui regroupe les différentes méthodes pour mettre en avant la visibilité d’un site internet sur les moteurs de recherche. En effet, le but pour tous les sites web est d’apparaître dans les premiers résultats lorsque l’on réalise une recherche en rapport avec le site en question. De fait, il est prouvé que plus le lien cliquable est haut dans les résultats, plus il y a de chance que l’on clique dessus. Être sur la première page est essentiel, car un grand nombre de personnes ne mènent pas leurs recherches jusqu’à la deuxième page de résultats.

Pour reprendre l’exemple d’un peu plus haut : pour un plombier qui a son propre site web, son but est que, lorsqu’un internaute tape dans la barre de recherche « plombier » ou « réparation plomberie », ce soit son site qui arrive dans les premiers liens cliquables sur le moteur de recherche. Pour ce faire, il peut utiliser principalement deux méthodes : la gratuite et la payante, le SEO et le SEA.

SEM
Source : easy-4you.fr

SEA : « Search Engine Advertising »

Cela signifie littéralement en français « Publicité sur les moteurs de recherche ». C’est la manière payante de faire du référencement, c’est-à-dire d’être le plus haut possible dans les résultats d’une recherche sur un moteur.

Prenons le plus connu pour exemple : Google. Sur ce dernier, le SEA consiste à payer pour être dans les premiers résultats cliquables dits « sponsorisés ». Tu peux voir à côté de ces derniers la mention « Annonce ». Ces sites payent donc pour être là de manière à attirer le plus d’internautes possible. La méthode pour être dans ces « annonces » est d’acheter aux enchères des mots-clés. Ainsi, si notre enchère est assez haute, lorsque quelqu’un fera une recherche avec ces fameux mots-clés, ce sera notre site qui apparaîtra en premier.

Pour notre ami le plombier, le terme peut monter, en ce moment, jusqu’à un peu plus de 20€ pour être en haut de page. Cependant, il est important de noter que ce prix varie dans le temps et selon un grand nombre de facteur.

SEA
Source : wizishop.fr

SEO : « Search Engine Optimization »

Cela se traduit par « Optimisation des moteurs de recherche », en d’autres termes, c’est la façon « gratuite » de faire un référencement. Aussi appelé « référencement naturel », il repose sur la technique d’un site, c’est-à-dire ses performances, sur son contenu, c’est-à-dire ce que l’on y trouve et sur sa popularité c’est-à-dire la manière dont les autres en parlent.

Par exemple, comme je le disais au début : en écrivant cet article je suis en train de faire du SEO. En effet, je fais attention aux trois éléments sur lesquels il repose :

  • La technique : qu’il y ait une bonne structuration et une bonne hiérarchisation dans l’article.
  • Le contenu : que mon texte soit agréable à lire, pertinent, qu’il y ait des images pour t’aider à mieux comprendre et que le mot-clé « SEM » qui est le cœur de mon article revienne régulièrement.
  • La popularité : je ne peux pas contrôler le fait que mon article soit repris et cité sur d’autres sites, mais je fais en sorte de mettre des liens vers d’autres articles de ce site pour mettre decodagecom.be en avant. Aussi, je mets également des liens vers d’autres sites traitant du même sujet.

Voilà, tu connais à présent les bases du marketing des moteurs de recherche dans la gestion du référencement ! Cependant, si tu veux aller plus loin, il y a encore un grand nombre de choses à apprendre sur le SEM et pour ça, je t’invite à aller faire un tour dans la catégorie SEO & SEA de Decodagecom ou à regarder cette vidéo Youtube !

Tu veux tout connaître de la communication digitale, que tout son vocabulaire n’ait plus aucun secret pour toi ? Fais vite un tour sur nos autres articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *