LibreOffice Draw : une alternative réellement viable pour le dessin vectoriel en 2022 ?

Dans cet article nous vous présentons Draw, le logiciel de dessin vectoriel de la suite LibreOffice qui se veut une solution viable pour remplacer d’autres logiciels aux fonctionnalités similaires comme Adobe Illustrator, la solution payante de référence actuellement, Inkscape, un autre logiciel gratuit ou encore Apache OpenOffice, un projet cousin de LibreOffice également basé sur OpenOffice.org.

La suite LibreOffice est une référence dans le monde des logiciels de bureautique open source. Développée par The Document Foundation et basée sur la suite OpenOffice.org, la suite LibreOffice propose une solution gratuite de logiciels bureautiques : Writer (logiciel de traitement de texte comparable à Microsoft Word), Calc (il s’agit d’un tableur comparable à Microsoft Excel) et Impress (qui permet de créer des présentations animées et peut donc être comparé à Microsoft PowerPoint).

Mais, tout comme la suite Microsoft Office qui ne se limite pas à ces trois logiciels, la suite LibreOffice propose également d’autres applications utiles pour la PAO mais moins connues du grand public.

Présentation de LibreOffice Draw

LibreOffice Draw permet de créer toutes sortes de documents allant du simple croquis à des créations bien plus avancées. Le logiciel permet de manipuler des objets 2D et 3D pour concevoir vos propres designs. La taille des documents ainsi créés est limitées à une page de 300 cm sur 300 cm.

Quels sont les avantages de LibreOffice Draw

  • LibreOffice Draw est un logiciel en open source et donc gratuit.
  • Toute la suite LibreOffice est compatible avec la suite Microsoft Office. Depuis la version 7.0, LibreOffice est développée dans le but d’offrir une meilleure compatibilité avec la suite de Microsoft afin d’éviter la perte de contenu entre les documents et les modifications dans le format d’origine. Avec la version 7.3, LibreOffice prétend être la suite la plus interopérable à ce jour.
  • La suite LibreOffice est disponible sous Windows, macOS et Linux.
  • LibreOffice Draw est plutôt intuitif et donc assez facile à utiliser même pour un débutant.

Points négatifs

  • De nombreux utilisateurs reprochent à LibreOffice d’être une interface vieillissante, là où ses concurrents misent souvent sur une interface plus moderne et attractive.
  • LibreOffice ne dispose pas de service Cloud intégré (il donne toutefois l’accès à d’autres services Cloud comme Google Drive et OneDrive de Microsoft) et ne permet donc pas le travail collaboratif.

Cette fonctionnalité, développée par Icewatch, avait même bénéficiée d’une première version stable publiée en 2017. Parallèlement, une autre version du service Cloud, plus orientée vers les entreprises, était développée par Collabora.

Depuis octobre 2020 et la publication sur GitHub du travail effectué par Collabora, le projet de LibreOffice Online est au point mort. Collabora Online est en revanche une alternative viable mais elle est destinée aux entreprises et est payante.

  • LibreOffice n’est pas disponible sur Android ou iOS. Collabora Office propose bien une solution pour le traitement de texte, le tableur et la création de présentations mais pas pour le dessin vectoriel. Adobe, de son côté, propose une version d’Illustrator sous iOS uniquement sur iPad.

Conclusion : LibreOffice Draw est-il une solution viable pour le dessin vectoriel ?

Malgré des fonctionnalités n’ayant pas à rougir face aux mastodontes des logiciels de dessin vectoriel, LibreOffice Draw se révélera limité pour la création de projet plus complexes. Il permet toutefois de produire des documents d’apparence professionnelle assez facilement.

Cependant, il peut se targuer d’être un logiciel open source et donc gratuit. Il dispose de mises à jour régulières et bien plus fréquentes que son homologue d’Apache OpenOffice, dont le développement stagne depuis 2014. LibreOffice Draw n’est pas vraiment conçu pour un usage professionnel mais plutôt comme une entrée de gamme pour découvrir le dessin vectoriel gratuitement. Il peut donc être utile pour une utilisation ponctuelle, que ce soit pour les étudiants ou les simples amateurs voulant s’essayer à ce type de logiciel.

La suite LibreOffice offre une compatibilité toujours plus grande avec ses concurrents. Elle est donc pratique puisqu’elle permet donc l’ouverture de la plupart des types de fichiers sans perte de données tout en conservant leur format d’origine.

LibreOffice Draw est donc une alternative viable parmi les logiciels de dessin vectoriel pour une utilisation ponctuelle ou en tout cas non professionnelle. Sa gratuité et sa simplicité font de lui un sérieux candidat à Inkscape pour les débutants. En revanche, pour une utilisation professionnelle, on lui préférera toujours Adobe Illustrator dont les fonctionnalités restent à ce jour supérieures.

Découvrez-les !

  • La suite LibreOffice est disponible via ce lien.
  • Découvrez Inkscape sur leur page officielle.
  • Découvrez les fonctionnalités d’Adobe Illustrator via ce lien ou abonnez-vous à la suite Adobe Creative Cloud ou à un de ses produits ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *