« Content Spinning » : un atout pour le SEO de ton site ?

content spinning

Tu cherches une pratique te permettant de multiplier le contenu textuel de ton site ? Alors le « content spinning » est peut-être la méthode à adopter. À toi de voir à la lecture de cet article si cette technique te convient vraiment.

« Content spinning » : c’est quoi ?

Le « content spinning », pratique de « black hat » très populaire dans les années 2010, te permet d’obtenir une multitude de textes traitant du même sujet en quelques secondes seulement.  C’est-à-dire que lorsque tu crées une phrase, tu places entre accolades plusieurs mots ou morceaux de phrase chacun séparés par un slash. Un logiciel créera aléatoirement différentes phrases à partir de ces mots. Le résultat est que tu auras donc plusieurs phrases ayant le même sens mais formulées différemment.

Voici un exemple concret, qui te permettra de mieux comprendre en quoi cela consiste :

« {Cette voiture/Cette BW/Ce 4×4} est {le moins cher/le meilleur marché/celui au prix le plus bas} du marché ».

De cet exemple vont pouvoir être créées plusieurs phrases telles que :

  • Cette voiture est la moins chère du marché.
  • Ce 4×4 est celui au prix le plus bas du marché.
content spinning

Un atout pour quel genre de site ?

Cette pratique peut être un véritable atout pour les sites nécessitant de nombreuses pages de contenu ou pour combler les blancs se trouvant sur certaines pages. Cette pratique est souvent utilisée pour les sites d’e-commerce car ces derniers contiennent un grand nombre de pages. Elle peut aussi être très utile pour les pages consacrées à la géolocalisation afin de combler le vide. 

Le « Content spinning » : une pratique rapide et économique

Le « content spinning » permet un énorme gain de temps et d’argent. En effet, cette méthode va pouvoir remplacer les rédacteurs web ce qui réduira dès lors des dépenses, le logiciel coûtant moins cher que la rémunération d’un rédacteur web. De plus les différents textes sont obtenus plus rapidement que si on avait recours à la plume de quelqu’un. Il a été prouvé qu’un rédacteur passait 10x moins de temps sur son texte en ayant recours à cette pratique.

Attention aux « footprints » …

Les moteurs de recherche se méfient très fort du « content spinning » et cherchent de plus en plus à mettre en avant les contenus uniques. En 2001, Google a développé des algorithmes détectant les contenus de qualité inférieure et les contenus dupliqués. Les contenus nés du « content spinning » n’ont pas été épargnés. Ces derniers étaient détectés grâce aux « footprints », c’est-à-dire les erreurs commises par les logiciels.

En effet, les textes obtenus grâce au « content spinning » comprennent souvent de nombreuses fautes d’orthographe, de syntaxe ou de grammaire. Il est dès lors indispensable de prendre le temps de relire et de retravailler les phrases obtenues par les logiciels car publier un contenu inintelligible nuira sévèrement au référencement naturel de ton site. Mais ne t’inquiète pas, la relecture d’un texte va plus vite que son écriture, donc tu gagnes quand même du temps.

Les erreurs à détecter :

  • Les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire
  • Les éléments similaires entre les différents textes 
  • Le manque de sens dans certaines phrases
  • Les mots répétés

Les modifications à faire :

  • Rendre attrayants les titres et sous-titres obtenus
  • Insérer des liens, aussi bien internes qu’externes
  • Ajouter des mots clés : ceux préalablement définis et ceux de longue traine
  • Vérifier que le mot clé le plus important soit présent dans la balise titre et dans la méta-description

Si on reprend les exemples évoqués plus haut, le logiciel pourrait créer des phrases telles que « Cette voiture est le moins cher du marché ». Un problème de syntaxe est constaté puisque le mot « voiture » est féminin. Il faudrait dès lors reformuler la phrase obtenue en « Cette voiture est la moins chère du marché ».

Notre conseil :

Le « content spinning » peut être une pratique qui te permettra de gagner beaucoup de temps et d’argent si tu dois publier beaucoup de contenu, comme c’est le cas pour les sites d’e-commerce, par exemple. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’une relecture et une amélioration du texte sont indispensables si tu veux garder un bon référencement dans les moteurs de recherche. De plus, il faut garder en tête que cette méthode reste du Black Hat SEO, c’est-à-dire qu’elle a pour but de tromper les moteurs de recherche et qu’elle est dès lors punissable. Il faut donc que tu restes très vigilant vis-à-vis de ces techniques et que tu essayes de prioriser les méthodes de référencement officielles.  


N’hésite pas à lire d’autres articles sur notre site DécodageCom pour en apprendre davantage sur la communication digitale.

A lire aussi :

Le white hat, grey hat et black hat SEO : Quelle technique est à favoriser et celles à éviter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *