Comment être un bon manager en communication ? Les 2 versants d’un métier très riche

Manager : leadership dans tous les domaines
Manager : leadership dans tous les domaines

Le manager en communication a pour mission principale d’organiser et de gérer un service de communication. Il doit pour ça être à la tête d’une équipe qu’il implique dans la réalisation des objectifs de communication de l’entreprise. Les objectifs représentent l’élément central du métier de manager en communication, il doit les intégrer, les adapter à son équipe et aux différents rôles de ses collaborateurs, les diviser, les transmettre, et en vérifier la bonne atteinte. Outre cet aspect, c’est sa relation avec ses collaborateurs qui définit l’autre versant de son métier : il doit être capable de communiquer, de gérer et d’écouter les autres employés, et de garder un équilibre afin d’instaurer une hiérarchie, tout en étant proche de ses collaborateurs. 

Le manager : sa mission et ses compétences

La première chose à laquelle on pense lorsqu’on entend le terme manager est une personne qui fait le lien entre la direction et les employés, une sorte d’intermédiaire. Cette définition rappelle le chargé de communication interne. Le métier de manager est pourtant bien plus complexe. S’il n’est pas qu’un simple tampon entre deux niveaux de la hiérarchie, c’est un professionnel avisé, efficace, qui connait son métier avec une expertise pointue. Dans notre cas, de bonnes compétences dans les différents domaines de la communication sont donc requises, car il travaille sur des projets concrets avec ses collaborateurs. 

En général, on a trois catégories de managers : les dirigeants, les cadres intermédiaires, et les managers de proximité (contremaitres, chefs d’équipe, etc.), du plus éloigné au plus proche des autres employés. L’importance de la fonction du manager est évidemment indissociable du niveau qu’il occupe dans la hiérarchie de l’organisation. Un manager coordonne et dirige donc les activités des autres dans une dimension qui peut être hiérarchique tout comme transversale. 

La fonction de manager se résume en cinq actions-clés :

  • Planifier : il fixe les objectifs pour les projets à venir
  • Organiser : il répartit les tâches, forme des équipes, etc.
  • Commander : il prend les décisions nécessaires pour réaliser les objectifs 
  • Contrôler : il maintient la tenue des objectifs, s’assure de leurs bons résultats   
  • Coordonner : il mène et mobilise les ressources (humaines, financières, etc). Il est en effet bon de rappeler qu’un bon manager doit être capable de gérer un budget : la communication n’exclut donc pas totalement un usage des mathématiques ! Si le mélange entre communication et chiffres t’intéresse, l’article sur le responsable de la communication financière devrait te plaire.

Il existe également différents type de management en fonction du degré d’intérêt qu’il porte, dans son activité, à l’aspect humain (les collaborateurs) ou à l’aspect de production (les objectifs de l’entreprise), et il est parfois plus pertinent d’osciller entre les deux en fonction de l’objectif fixé. Cependant, il est important pour un manager de demeurer cohérent dans ses décisions tout comme dans ses actions afin de renvoyer une image sans faille à ses collaborateurs. Profitons-en pour creuser cette relation avec les collaborateurs. 

La relation managériale : qualités du rapport à l’autre

L’aspect relationnel est inhérent à la fonction de manager, à sa position, à son rôle dans toutes les dimensions que le métier peut prendre. En cela, il se fait en quelque sorte un relais des ressources humaines, et ce à plusieurs niveaux : 

  • Il définit une structure et montre l’exemple 

Le manager est une personne fiable qui connait ses points forts et ses limites, mais tout en assumant pleinement ses responsabilités. C’est parce qu’il en est conscient qu’il délègue le travail et planifie sa réalisation au sein de l’équipe en installant une structure. Il est authentique et loyal, et respecte les règles de l’éthique professionnelle : son travail a pour but de porter les valeurs de l’entreprise. Un point important est qu’il doit impérativement veiller à la cohérence et à l’exemplarité de ses comportements : il doit pouvoir être imité par ses collaborateurs.  

  • Il monitore le travail de ses collaborateurs 

Le bon manager respecte ses collaborateurs et partenaires, il est bienveillant et juste. Il se rend disponible et a une bonne capacité d’écoute, ce qui permet à tout le monde de s’exprimer. Il délègue dans un cadre clair et suit l’avancée des tâches à la bonne distance. Il se doit d’être pédagogue et de reconnaitre le travail réalisé afin de valoriser ses collaborateurs, et les aide à rebondir en cas d’échec.  

  • Il transforme un groupe en une équipe 

Une des compétences phares du métier est d’être capable de développer une dynamique collective au sein du groupe de collaborateurs. Il faut fixer les règles du bon fonctionnement en équipe : écoute, respect, authenticité, implication positive, complémentarité et solidarité. Il faut donc pour ça créer du lien et favoriser la diversité. Via cette recherche de cohésion, il transmet la culture du collectif et développe la transversalité (qui s’oppose à l’idée de hiérarchie à sens unique, à l’ancienne). 

  • Il développe les talents de son équipe en lien avec une vision ambitieuse de sa mission

Il transmet la vision ambitieuse de sa mission à ses équipiers en donnant le sens de l’action individuelle et collective. Il partage ainsi avec ses collaborateurs des défis exigeants, il donne envie de le suivre et de vivre un challenge qui nécessite l’action de chacun pour embrasser une réussite collective. De la sorte, le manager fait progresser son équipe en mettant une pression adaptée en fonction de la situation.

  • Il élabore des plans d’évolution de carrière

Il veille également, individuellement, à l’épanouissement de ses collaborateurs dans l’exercice de leur profession, et est garant des bonnes conditions de travail de chacun. Il est ainsi attentif à l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, et aide ses collaborateurs à rebondir en tirant des enseignements pour l’avenir. Le manager peut également les épauler dans l’évolution de leur carrière au sein de l’entreprise, en tirant parti de leurs compétences et en s’appuyant sur leurs désirs et aspirations personnels. 

  • Il recrute de nouveaux collaborateurs

En tant que professionnel avec une expertise pointue dans son métier, le manager est capable de savoir le profil nécessaire afin de compléter une équipe, et peut donc procéder au recrutement de la façon la plus ciblée possible, tout en gardant une grande homophilie et un respect pour tous les candidats, à l’instar de son comportement envers ses collaborateurs. 

En somme, le métier de manager en communication peut recouvrir les rôles de différents métiers de la com que tu peux découvrir à la page suivante.

Si ce métier t’intéresse, n’hésite pas à te rendre sur le site de l’UcLouvain pour découvrir les formations possibles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *