Meta: Vers la fin des barrières linguistiques à travers le monde grâce à l’IA

Le projet ambitieux de Meta est de créer un super traducteur afin de faire tomber les barrières linguistique grâce à L’IA

« La capacité de communiquer avec n’importe qui dans n’importe quelle langue, c’est un superpouvoir dont les gens ont rêvé depuis toujours, et l’IA va nous l’offrir de notre vivant « , annonce le fondateur de Meta.

Meta
Image : Phonadroid – Crédits : Méta

Projet ambitieux

Mark Zuckerberg a récemment changé le nom de sa firme, Facebook devient Meta en  dévoilant un projet fou où l’on est plus qu’un simple consommateur mais un véritable acteur grâce à notre avatar numérique.

Lors de l’événement « Meta Inside the Lab : Building the metaverse with IA », le PDG de Meta nous a fait part de son projet afin d’améliorer la communication. Il projette de créer un super traducteur aidé par une IA,  pouvant traduire et comprendre instantanément les différents textes ou sons de n’importe quelle langue du monde. 

Ce traducteur permettrait aux différents utilisateurs de par le monde de communiquer entre eux en simultané et sans les barrières de la langue, ce qui permettrait à Meta de rencontrer ses objectifs de positionner l’homme dans un monde virtuel.

Si la majorité de la population mondiale parle l’anglais, le mandarin ou encore l’espagnol et que ces langues font déjà l’objet de traductions efficaces par les systèmes actuels tels que Google traduction ou Deepl, on notera que 20 % du monde ne parle aucune de ces trois langues. Cette situation rend donc la communication difficile avec le reste du monde.

Le projet de Meta est de rendre la traduction orale instantanée sans devoir passer par l’écrit qui éviterait l’effet de latence, contrairement aux services de traduction déjà existants demandant obligatoirement une retranscription écrite avant la traduction vers la langue cible.

Meta
Image : création originale par Jonathan Paiano (trust my science)

Trois obstacles à franchir :

Toutefois, la création de ce super traducteur ne se fera pas sans encombre. Entre le manque de données, la dépendance à l’écrit ou encore l’évolution des langues, voici les différents obstacles que Meta devra affronter pour donner naissance à ce projet fou.

  • Combler le manque de données :
    En effet, si les traducteurs actuels ne sont pas optimaux cela est dû à l’insuffisance de données des langues moins populaires sur le web. La traduction actuelle fonctionne grâce à l’apprentissage de phrases récurrentes d’utilisateurs dans les logiciels de traduction. Une des solutions serait de faire parler l’IA avec les interlocuteurs des langues moins répandues afin d’enrichir les bases de données des corpus. Plus la langue est populaire, plus la qualité de traduction sera meilleure.
  • Dépendance des textes écrits :
    Actuellement, la traduction passe toujours par l’écrit, cependant nombreuses sont les langues ne disposant pas d’un système d’écriture. Cette situation rend la traduction impossible. Ce nouveau traducteur serait alors la solution en supprimant cette étape écrite permettant une traduction rapide et correcte.
  • Évolution des langues :
    Les langues sont en constante évolution et nécessitent un contrôle permanent des traductions générées par les logiciels. Ce contrôle est indispensable afin d’assurer une bonne qualité de traduction. La tâche est complexe car il existe de nombreuses variations au sein d’une même langue tant à l’oral qu’à l’écrit. C’est pourquoi Meta prévoit de travailler avec des linguistes pour résoudre le problème et assurer la précision des traductions.

Avenir ou utopie ?

Les nombreux obstacles ainsi que les attentes élevés de Meta rendent ce projet presque utopique. A ce jour, aucune date de lancement de ce traducteur n’est connue mais cela risque de prendre plusieurs années afin de rencontrer les nombreux objectifs pour le métavers. Pour le moment, la communication devra se limiter à l’écrit.

Si tu veux en savoir plus sur Meta, n’hésite pas à lire notre article sur les changements et projets de Meta en cliquant ici. Tu peux également nous suivre sur nos différents réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *