Tout savoir sur le métier de journaliste sportif !

journaliste sportif
Source : freepik
Journalistes sportifs
Des journalistes sportifs professionnels durant un match de football. (Source : freepik.com)

Le journaliste sportif est un journaliste spécialisé dans le domaine du sport. Il est chargé de couvrir les événements sportifs régionaux, nationaux, voire internationaux. Quant à ses productions, elles peuvent être publiées ou diffusées à travers différents supports médiatiques, notamment les supports papiers (journaux et magasines), les supports web (sites internet et blogs) ou encore les réseaux sociaux (facebook, Linkedin, Instagram, etc.). Elles peuvent aussi être diffusées dans les médias tels que la radio et la télévision.

Quelles compétences acquérir pour exercer le métier de journaliste sportif ?

évènements sportifs
Couverture d’évènements sportifs (Source: pixabay.com)

Le journaliste sportif doit être pourvu de solides connaissances dans le domaine du sport. Non seulement, il doit avoir une excellente maîtrise de l’écriture journalistique mais il doit également être bon orateur et savoir improviser car c’est très souvent « en direct » qu’il travaille.

Dans la mesure où le journaliste sportif doit respecter la déontologie journalistique, il doit veiller à rester neutre et s’expimer sans prise de position lorsqu’il commente les évènements sportifs. Lorsqu’il reporte des faits, ses préférences et ses émotions ne doivent pas être perçues par les spectateurs ou les lecteurs.

Le journaliste sportif doit également savoir respecter les délais qui lui sont donnés. Il se peut même qu’il doive travailler dans l’urgence. Il devra donc faire preuve d’une grande flexibilité quand à ses horaires de travail et ne pas être réticent à devoir faire de nombreux déplacements. Une maîtrise des langues étrangères, notamment l’anglais, est nécessaire afin de pouvoir interviewer les sportifs du monde entier qui très souvent ne parlent pas toujours le français.

Enfin, un bon carnet d’adresses est primordial. L’accès à certaines informations ou à certains sportifs, peut être très limité et c’est à ce moment que le journaliste sportif devra tout mettre en œuvre pour arriver au plus près de ses objectifs et offrir aux passionnés de sport le meilleur de l’information.

Quelle formation choisir pour le métier de journaliste sportif?

Interviewer
Interviewer les légendes du monde (Source : pixabay.com)

Pour devenir journaliste sportif, la passion seule pour le sport ne suffira pas. Il faudra idéalement réaliser une formation supérieure de minimum trois ans. Plusieurs écoles de journalisme ou universités spécialisées offrent des formations au métier de journaliste sportif. L’UCLouvain propose un Master en journalisme où la maîtrise de l’écriture journalistique sous toutes ses formes ne sera plus un secret pour les personnes qui désirent suivre ce chemin.

Vous rêvez d’interviewer les légendes du monde du football après leurs matchs ? Vous souhaitez participer aux plus grands événements sportifs comme le Roland Garros ? Vous voulez apprendre à rédiger des articles de sport et à réaliser des interviews sportives ? Vous souhaitez faire de votre passion pour le sport un métier à part entière? Ou encore débuter rapidement en tant que journaliste dans un comité de rédaction ou en tant que free-lance ?

Alors, ne renoncez pas à vos rêves et poursuivez une formation qui vous permettra d’atteindre vos objectifs de carrière.

Découvrez le programme de l’EjL : https://uclouvain.be/fr/facultes/espo/comu/master-en-journalisme.html

Quel salaire pour un journaliste sportif?

télévision
La télévision reste le media qui rapporte le plus au journaliste sportif. (Source : pixabay.com)

Avant d’obtenir un CDI ou encore un CDD, le journaliste sportif débute très souvent comme la majeur partie des journalistes, c’est à dire au statut de pigiste. Dans ce cas, il est payé au nombre d’articles rédigés ou au nombre de reportages effectués. Cependant, son salaire est calculé en fonction du nombre de ligne rédigées pour un article, ou du temps de passage pour un reportage. Ce salaire peut varier de 1140 à 4100 € net par mois.

Cette tarification n’est toujours pas la même en fonction du type de media pour lequel le journaliste sportif travaille. En travaillant pour les radios privés, par exemple, il a la possibilité de toucher, au début, entre 1185 et 2000 € net par mois. S’il est journaliste sportif sur le web, il peut toucher jusqu’à 1500 € net à ses débuts également.

Être journaliste pour les nouveaux medias en ligne ne garantit pas un meilleur salaire car les contenus rédigés peuvent manquer de professionnalisme et être ainsi peu qualitatif. Ce écart serait notamment dû au manque d’expérience constaté chez plusieurs journalistes sportifs pour le web.

En agence de presse, avec un peu d’expérience, le journaliste de presse peut toucher entre 1600 et 2900 € net par mois. Ce montant plus élevé est notamment lié au fait que son contenu est devenu de plus en plus qualitatif avec les années. La télévision reste le media qui rapporte le plus au journaliste sportif car ils peuvent commencer avec un salaire de 3000 € net pour ensuite faire grimper ce montant à une dizaine de milliers d’euro par mois.

Pour plus d’informations, lire l’article sur le métier de journaliste de presse écrite.

Cristina Ferreira Gonçalves

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *