Le format podcast représente le futur pour Spotify

image d'un podcast
Source: l'écho

Spotify mise sur le podcast pour se développer. En effet, l’entreprise continue son développement mondial et compte collaborer avec différentes marques et entretenir plusieurs partenariats dans le cadre de l’expansion du format parlé.

Le futur, c’est le podcast pour spotify !

S’il y’a une chose que tu dois retenir du « Stream On », événement virtuel de Spotify présentant ses projets et ambitions futures, c’est que le podcast représente l’avenir de la plateforme. La majorité des grandes annonces concernait le format parlé qui est très en vogue. Afin d’accroître son offre ou élargir les services en rapport avec le Podcast, Spotify n’a cessé d’enchaîner les acquisitions en tous genres dans ce domaine depuis maintenant deux ans. On peut, par exemple, citer la vente de publicités sur ce type de format (si comme moi tu n’es pas premium, tu dois surement encaisser l’annonce redondante de Quick et son nouveau burger rien que pour citer celle-là).

Cette stratégie porte ses fruits comme peut en témoigner le nombre de podcasts disponibles sur la plateforme qui a triplé en moins d’un an passant de 770.000 à plus de 2,2 millions. Face à cet engouement, l’entreprise envisage la possibilité de créer d’autres sources de revenus autour de ce format.

Vers des podcasts payants ?


Rien ne reste à jamais gratuit et les podcasts sur Spotify n’échapperont pas à cette règle. En effet, dès le printemps, Spotify proposera des podcasts sous forme payantes. La plateforme testera cette nouveauté d’abord aux États-Unis. Jusque-là, l’entreprise privilégiait les contenus accessibles gratuitement mais avec de la publicité. Les podcasts payants seront donc une grande première pour Spotify.

Pour commencer ce service, les créateurs pourront gérer leur offre en choisissant le prix et les éventuels avantages, comme l’absence de publicité ou l’accès à des contenus bonus supplémentaires. Anchor , récente filiale de Spotify et spécialiste dans la création de podcasts sera en collaboration avec l’entreprise suédoise pour mettre en place cette nouvelle formule.

Spotify a également annoncé lors du « Stream On » le lancement de Spotify Audience Network, qui rendra plus simple la gestion des espaces publicitaires pour les annonceurs.

Les super-héros et célébrités sont de la partie

Afin de développer les podcasts, Spotify a fait appel aux « super-héros » en s’associant avec les géants de la production DC Comics et Warner Bros. L’objectif de ces nouvelles collaborations est de diversifier l’offre avec des podcasts narratifs, comme l’atteste la prochaine sortie d’un « Batman » audio.

Le Prince Harry et Meghan Markle sont également de la partie et sont intervenus dans une vidéo afin de promouvoir leur podcast. Spotify ne fait pas les choses à moitié et a présenté cette semaine les deux premiers épisodes d’une longue conversation entre l’ancien Président des USA Barack Obama et la rockstar Bruce Springsteen. Michelle Obama s’est également prêtée au jeu en réalisant un podcast « The Michelle Obama Podcast »

Spotify à la conquête du reste du monde

L’entreprise se diversifie mais souhaite également poursuivre sa conquête du monde. Spotify compte couvrir 85 marchés supplémentaires dont la plupart se trouvent en Afrique, la Géorgie ou encore Saint-Marin. Grace à cette expansion, la société pourrait potentiellement toucher plus d’un milliard de personnes supplémentaires.

L’offre deviendra également plus variée suite à ces nouveaux marchés et Spotify compte renforcer la présence de certains genres musicaux tels que le reggaeton ou la K-Pop très populaire en Asie.

Spotify compte se mettre en mode rouleau compresseur sur le service de podcast. Cela permettra au créateur de contenu de se faire un nom autrement que par la musique qui est tout de même son service numéro un.

Et toi, que penses-tu de l’intention de Spotify de miser grandement sur les podcasts, plan de génie ou flop à venir ? Dis-le nous en commentaire !

À lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *