Les campagnes globales contre le harcèlement sexiste

Source: twitter.com/octevaw/

« Dis-moi quand tu rentres chez toi »,« J’agis »,« Comment éviter le harcèlement? Ne pas harceler ». Ce sont différents slogans de campagnes contre le harcèlement sexiste qui sont devenus virales ces derniers temps. Le sujet a pris une grande ampleur et même l’opérateur de transport en commun en Wallonie (TEC) y a participé. Le but ? Faire réagir et sensibiliser la société. Reste avec nous pour en savoir plus…

« Dis-moi quand tu rentres chez toi »

“Dis-moi quand tu rentres chez toi », ce sont des mots qui sont régulièrement partagés sur tous les réseaux par des milliers de personnes. En mars 2021, Sarah Everard, une jeune femme n’a jamais réussi à rentrer chez elle après une soirée. Cette histoire a déclenché une avalanche d’émotions et de réactions concernant le sujet du harcèlement sexiste. 

Source: Instagram: @Lucymountain

Le fameux poste « Dis-moi quand tu rentres chez toi » a été diffusé par une influenceuse anglaise, Lucy Mountain. Lucy a touché du monde avec cette phrase, simple au premier abord, mais signifiant tellement de choses à la fois. Cette phrase, nous la connaissons tous. Nous la répétons souvent à nos proches dans le but de nous assurer de leur sécurité. 

Lucy exprime un message important, et se place en porte parole des femmes. Elle aborde un sujet de peur constante qui accompagne la plupart des femmes durant leurs sorties après la tombée de la nuit. Dans ces moments-là, les femmes ne se sentent pas en sécurité, elles n’osent pas utiliser leurs écouteurs par peur d’être moins alertes, elles se retournent toujours de peur d’être suivies, elles font semblant de parler au téléphone en se disant que ça va décourager un agresseur potentiel.

Sur les réseaux sociaux, le mouvement contre le harcèlement sexiste ne s’arrête pas. De plus en plus de jeunes femmes s’expriment, en partageant des situations similaires qu’elles ont elles-mêmes vécues. Dans sa dernière vidéo sur Instagram, Brut partage les témoignages des femmes qui manifestent la vraie crainte qui les accompagne au quotidien (comme dans l’exemple partagé par Lucy Mountain). Découvre cette vidéo ci-dessous.

Tout le monde s’engage dans la lutte 

Pour lutter contre ce problème omniprésent, les associations, les villes, ou même des entreprises de transports en commun ont lancé des campagnes de sensibilisation. Le TEC, l’association HandsAway, la ville de Montreuil et plusieurs autres ont décidé de rejoindre la lutte contre le harcèlement sexiste. Des campagnes (parfois) fortes, mais avec un objectif précis : ne plus rester indifférent

La TEC s’engage contre les agressions dans les transports en commun

« J’agis » est une campagne lancée par la TEC en mars 2021. La campagne souligne l’importance des réactions face aux situations inacceptables qui prennent place, notamment, dans les transports publics. L’entreprise de transport en commun base la campagne sur les consignes qui disent quelles réactions avoir en tant que témoin, et en tant que victime dans des situations d’agression dans des espaces publics. 

Source: wallonie.be

HandsAway lutte contre les violences sexistes et sexuelles 

Une autre campagne contre le fléau du harcèlement a été mise en place par l’association HandsAway, qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans les rues et les transports. Une campagne forte qui prône la liberté des femmes, avant tout.

Source: jai-un-pote-dans-la-com.com

La ville de Montreuil sensibilise au harcèlement

La ville de Montreuil s’est également engagée pour soutenir les femmes. La campagne Montreuil Feministe a été lancée pour la journée internationale des droits de la femme. Leur but était de sensibiliser les habitants sur les questions de violence, de harcèlement et d’inégalités entre les femmes et les hommes

Source: montreuil.fr

Ce sont des campagnes qui présentent une thématique importante mais pas facile à aborder. Nous apprécions le courage des jeunes influenceurs et influenceuses comme Lucy Mountain qui utilisent leurs réseaux pour aborder des sujets délicats et importants. 

Et toi, quel est ton avis? Voudrais-tu lire plus d’articles sur les campagnes similaires ?Partage l’article sur tes réseaux si tu trouves ce sujet important !

Besoin d’aide ?

UCLouvain est aussi activement engagé contre les violences sexuelles et les violences sexistes. Une adresse mail est mise a ta disposition en cas de besoin (en toute confidentialité): together@uclouvain.be

Si tu as besoin d’aide, clique ici: Vers qui me tournez au cas du harcèlement sexuel à l’école.

A lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *