Comment Tik Tok influence l’industrie musicale ?

Image : TikTok

Alors que cet été, Tik Tok dépassait l’indétrônable Facebook en termes de téléchargement sur les différentes plateformes, il est légitime de se poser une question : comment cette application, encore inconnue il y a quelques années, est en train de rebattre les cartes de l’industrie musicale ?

Tik Tok : un vecteur de (re)découverte

Tik Tok, c’est cette application au succès planétaire qui a vu son nombre d’utilisateurs grandir surtout durant la période de confinement. Avec ses danses et ses challenges musicaux, elle a permis à de nombreuses personnes, jeunes comme âgées, d’occuper les longues semaines de lockdown.

Challenge Rasputin sur Tik tok
Image : Agence 90

Mais Tik Tok c’est aussi un succès commercial pour certains artistes. Avec 175 musiques populaires sur Tik Tok présent dans le BillBoard Hot 100 en 2021, certaine musique sont élevées au rang de Hit international grâce aux internautes. Le succès n’est pas juste présent pour les nouveaux artistes, mais aussi pour des musiques plus anciennes. Que ce soit Rasputin de Bonnie M et le lancement du hashtag #RasputinChallenge, un grand nombre de hits des décennies passées retrouvent leur lettre de noblesse grâce à de jeunes tiktokeurs qui les écoutent souvent pour la première fois. De quoi faire plaisir au label de musique qui voit ainsi le nombre de stream augmenter sur des morceaux tombés dans l’oubli. Et ce ne sont pas les seuls à se frotter les mains. Car même si le rétro est à la mode, un grand nombre de nouveaux artistes voit leur carrière décoller grâce aux vidéos qui apparaisse au gré des trends. Car Tik Tok est un vecteur de découverte : 75% des utilisateurs découvrent régulièrement de nouvelles musiques grâce au réseau social et 65% migrent vers les différentes plateformes de streaming (Spotify, Deezer, AppleMusic, etc) pour les réécouter par la suite (Ladépêche). En résulte alors une forte hausse des streams pour les artistes ainsi qu’une augmentation des revenus de ces derniers.

Une aubaine pour certains artistes

La plateforme chinoise permet ainsi aux artistes de toucher un public plus large que leurs audiences habituelles, qu’il soit étranger au style de musique ou jeune, plus habitué au service de musique gratuit tel que Youtube. Cette plateforme permet aussi de laisser à un public, ayant pour la plupart entre 16 à 24 ans (60% de l’audience de Tik Tok), une opportunité de laisser leur créativité s’exprimer. Et cette créativité permet de donner une image au titre qu’elle utilise, que ce soit au travers de meme ou de danse devenant vite virale, mais aussi au travers de cause beaucoup plus sérieuse.

Ainsi, en mai 2020, It’s time d’Imagine dragon devenait le son des victimes de viol, ces dernières montrant les vêtements qu’elles portaient le jours de leur agression. Ce genre d’appropriation est monnaies courantes et permet ainsi à certaines musiques de véhiculer des messages fort, faisant passer la plateforme d’ « Usine à meme » (New Yorker, 2019) à plateforme de combat social.

https://www.tiktok.com/@islaroseex/video/6821928319391452422?is_copy_url=1&is_from_webapp=v1
Exemple de Tik Tok reprenant la musique It’s Time de Image Dragon

Raccourcir pour mieux accrocher ?

Image : Frandroid

Le succès de Tik Tok peut aussi se voir comme une suite logique aux changements que subit l’industrie musicale ces dernières années. En effet, nos musiques sont de plus en plus courtes : de Starway To Heaven de Led Zeppelin et ses 8 minutes et deux secondes au deux minutes 50 de Djadja d’Aya Nakamura, les titres diminuent en longueur. En 20 ans, nos chansons ont perdu en moyenne 48 secondes. Une des raisons à cela est bien entendu le streaming musical (75% des revenus totaux de l’industrie) qui pousse les artistes à accrocher l’auditeur le plus tôt possible : exit donc les longues introductions pour passer le plus rapidement aux refrains accrocheurs afin de garder l’auditeur plus de 30 secondes et ainsi toucher une rémunération. Et 30 secondes, c’est aussi la durée moyenne d’un Tik Tok. Peut-on donc retourner notre question de départ et se demander si ce n’est pas plutôt Tik Tok qui cherche à se calquer sur une industrie musicale déroutée et en manque de repères dans ce nouveau monde numérique ?

Si tu veux en savoir davantage sur ce réseau social, n’hésite pas à aller faire un tour sur nos autres articles qui lui sont dédiés : Instagram lance les « réels » : exit Tik Tok? ; Le D2C : réelle tendance 2022 en plein essor sur TikTok ; Les algorithmes de Tik Tok.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *