Agent littéraire : livrez-vous en 6 questions

book opened on white surface selective focus photography
Photo by Caio on Pexels.com

Collaborateur efficace de l’auteur, l’agent littéraire est la porte d’entrée vers la célébrité dans le monde des écrivains. Cette profession jusqu’à présent méconnue voire inexistante dans certains pays tels que la Belgique et la France, connaît un grand essor international et promet à celui qui l’exerce un avenir assuré.

Quelles sont les compétences exigées par ce métier ?

L’agent littéraire devra disposer de compétences dans de multiples domaines.

DomaineCompétences liées au domaine
Littéraire– Être passionné de littérature
– Bien connaître le monde de l’édition
Juridique– Maîtriser des aspects juridiques concernant le bon déroulement du contrat
Economique et commercial– Être au courant des dernières tendances concernant la vente de livres dans l’objectif de plaire à la clientèle
– Assurer la rentabilité des ventes par le choix des espaces privilégiés de diffusion auprès des lecteurs
Social– Avoir de bons contacts dans le milieu de l’édition
– Créer un climat de confiance réciproque avec l’auteur

Des compétences en langues sont fortement recommandées afin de pouvoir s’ouvrir plus facilement au monde littéraire international.

De quelles qualités l’agent littéraire doit-il faire preuve ?

Agent de carrefour entre l’édition et la création, l’agent littéraire doit détenir de nombreuses qualités. Parmi celles-ci, la plus essentielle est l’intérêt et la passion pour la littérature. Disponible à tout moment et en tout lieu, l’agent littéraire doit se montrer à l’écoute, ouvert, avenant et sociable. Afin de donner toutes ses chances à un auteur de publier ses livres, il doit savoir prendre des initiatives, être dynamique, et surtout convaincant auprès des maisons d’édition. Son indépendance, son autonomie, sa polyvalence et sa critique constructive feront de lui un acteur de terrain redoutable.

Quelles formations existe-t-il pour devenir agent littéraire ?

C’est un métier qui s’apprend sur le tas et qui assure un succès à celui qui a su se forger sa propre expérience. Souvent employé dans une maison d’édition à ses débuts, il se familiarise avec tout ce qui touche aux contrats juridiques qui régissent le monde de l’écriture.

Par contre, les formations les plus optimales pour exercer cette profession sont : des études en Langues et lettres, en Traductologie, en Sciences juridiques ou en Sciences politiques et sociales.

Sur quoi est basée sa relation avec l’auteur ?

Au départ, chaque auteur est libre d’être autonome ou de choisir l’aide d’un agent littéraire. Cette décision dépend surtout de ses attentes et de son budget. S’il décide de faire appel à un agent littéraire, il peut augmenter ses chances de publication et de diffusion. Tout réside dans la complicité créative entre ces deux personnes.

Leur partenariat se déroule en plusieurs étapes. Tout d’abord, l’agent littéraire fait connaissance avec l’auteur pour découvrir son essence et son style d’écriture. Il en profite pour lui donner quelques conseils concernant la rédaction de son œuvre. Selon le genre d’écrit, il recommande un éditeur qui serait enclin à publier celui-ci. Il mettra tout en œuvre pour que naisse une symbiose entre ces deux acteurs. En fonction des exigences de l’éditeur, il revient vers l’auteur pour qu’il fasse les rectifications voulues. Suivra une négociation de contrat entre les deux partis dont l’agent s’assurera du respect d’un point de vue juridique et financier.

L’agent littéraire est chargé d’analyser les désidératas de l’éditeur et d’en faire part à l’auteur afin que celui-ci puisse être publié. Une fois l’œuvre publiée, l’agent tentera d’obtenir une diffusion de grande ampleur vers différentes libraires du pays, voire à l’étranger.

Dans quel lieu promeut-il ses auteurs ?

L’agent littéraire est présent dans des librairies ou des bibliothèques pour organiser des séances de dédicaces. Il participe aussi à des événements comme, par exemple, des salons ou foires du livre et des conférences. Cette présence lui permet de rencontrer d’autres auteurs qui seront peut-être de futurs clients.

A quel montant de salaire l’agent littéraire doit-il s’attendre ?

Dans la plupart des cas, l’agent littéraire possède un statut d’indépendant. Son revenu est proportionnel à l’activité des ventes. Comme ce site l’indique, son salaire s’élève à « 15% sur l’à-valoir et les droits d’auteur ».


Merci d’avoir consulté cet article. Si tu veux en savoir plus sur d’autres métiers de la communication, tu peux cliquer ici : DecodageCom !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *