Les mécanismes de la propagande: Comment la comprendre en 2022?

Au 21e siècle, on cherche de plus en plus à comprendre les informations qui nous parviennent et nous semblons donc être prêts à encaisser toutes sortes de communication mais qu’allez-vous faire si je vous dis que c’est justement ces compétences qui peuvent nous piéger ?

D’où vient la propagande ?

La propagande existe depuis des siècles et en tant que terme lui, on retrouve des traces vers le 17e siècle avec le « Congregatio de Propaganda Fide (Congrégation pour la propagation de la foi) qui recherche à vérifier et à promouvoir l’expansion du christianisme. Cependant, ce n’est pas grâce à ces années-là que la propagande a su se faire un nom dans notre vie et notre quotidien.

Au 20e siècle, malheureusement, on a pu voir naitre dans notre histoire, deux guerres mondiales qui ont considérablement contribué à développer les mécanismes de la propagande pour convaincre, rallier les peuples ou encore même pour dénoncer, opprimer d’autres peuples. Aussi bien durant la première guerre mondiale que durant la deuxième guerre mondiale, elle a été aussi active que les combats. Elle se voulait rallier les peuples à notre cause mais elle servait aussi à condamner et justifier les actions de guerres qui étaient entreprises que ce soit par l’un ou l’autre camp.

Propagande

La propagande au 21e siècle et au 20e siècle.

Au 20e siècle, la propagande a été un élément important des deux guerres mondiales mais aussi des publicités commerciales et politiques. Il faut comprendre qu’à cette époque la propagande était mise en place de manière assez classique et pouvait être moins discrète que maintenant et ce pour deux raisons bien distinctes : L’ignorance et la nécessité.

L’ignorance ou le manque de connaissance est un élément tout aussi décisif dans la propagande militaire que dans sa version commerciale et politique. Au 20e siècle, les gens du peuple en général sont bien moins formés et entrainés à être critique envers ce qu’il voit. L’éducation poussée restait à cette époque, accessible à seulement quelques élus. Les matières enseignées étaient tout aussi problématique puisqu’on se retrouvait encore dans une éducation très fermée et centrée autour de certains principes qu’ils leur étaient durs d’abandonner. Le père de cette propagande était Edward Bernays. Si vous souhaitez en savoir plus sur lui et son art de la manipulation, je vous invite à regarder la vidéo à la fin de l’article.

La nécessité est ce qui a vraiment joué sur la propagande de guerre car elle permettait de justifier toutes les actions que les États prenaient. En effet, à cette époque, tous les pays participant aux deux guerres mondiales cherchent à jouer sur un principe nationaliste fort afin de justifier la défense de « son pays ». On remarque dans cette propagande la mise en avant de son propre pays, de sa propre culture mais aussi la diffamation des adversaires. Les notions de bien et de mal sont très souvent reprises comme vous pouvez le voir avec l’image suivante.

L'Allemagne d'abord — Wikipédia
Afiche de propagande américaine émise
par la War Production Board

Une fois que vous avez bien compris tout cela, il est facile de comprendre les différences et même d’envisager la dangerosité d’une campagne de propagande au 21e siècle. À l’heure actuelle, nous rentrons de plus en plus dans cette notion de nécessité de protéger son chez-soi et son pays. Pourtant, on pourrait se dire que contrairement au 20e siècle, nous sommes plus éduqués et critique par rapport à tout ce que nous voyons. Alors c’est totalement le cas mais ne pensez pas que la communication et donc la propagande soit restée la même depuis toute ces années.

Prenons par exemple ce schéma :  

Etude : c'est confirmé, on ne lit pas les articles en entier sur le web
Crédits : Blog du modératuer, Chartbeat.

On voit très bien sur ce schéma que 35% des lecteurs ne vont pas plus loin que le début de l’article et cela va arranger la propagande qui veut jouer sur un effet immédiat et direct de son message. On ne doit pas passer 10 minutes sur la propagande pour la comprendre. C’est direct, clair, net et précis. De plus, à notre époque cette méthode extrême de communication bénéficie, elle aussi, de la puissance des réseaux sociaux et d’une multitude sources pour se développer et s’imposer dans notre esprit. Il est facile maintenant de trouver les mêmes extrapolations ou/et désinformations dans différentes sources. La propagande n’est pas une exception à cela.

Quelques outils et réflexes de préventions

La propagande est, à l’heure actuelle, un canal de communication où se retrouve le plus d’informations fausses, exagérées, déformées. Il est essentiel de se préparer à ce genre de communication souvent assez agressive que ce soit d’ailleurs pour des situations positives ou négatives. Voici une petite liste de conseil afin de vous aider avec la propagande commerciale, politique ou encore de guerre.

  • Ne vous limitez pas à ce que vous voyez, lisez l’entièreté des informations.
  • Comprenez l’information plutôt que de simplement l’absorber
  • Vérifiez l’information au travers de plusieurs sources différentes
  • Parlez en autour de vous et n’ayez pas peur des avis divergents
  • Creusez l’information, une propagande tient généralement beaucoup sur de l’affectif
  • Profitez de tous les outils à votre disposition. Si on peut les utiliser contre vous, vous pouvez les utiliser pour vous

Si vous souhaitez en savoir plus n’hésitez pas à consulter ces différents liens qui vous aideront à nuancer vos propos :

Crédits : « Le Précepteur », Merci à lui pour cette vidéo.

Et surtout n’hésitez pas à suivre tous nos décodages via notre site web:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *