Disney+ : Success-Story

Catalogue Disney+
Source : Judith Sautereau

Découvrons ensemble la stratégie marketing de Disney+, de ses débuts jusqu’à ce jour, qui lui a permis de réussir son entrée sur le marché de la vidéo à la demande.

Disney+ a longtemps été vu comme une plateforme au contenu 100% familial. C’est pourquoi aujourd’hui la plateforme essaie de faire peau neuve et de toucher un plus grand nombre de personnes. Grâce à son nouveau spot télévisé, nous pouvons découvrir plus précisément le catalogue que la plateforme propose. Dans ce spot, nous pouvons découvrir plusieurs scènes chacune inspirée de l’univers d’une série ou d’un film culte. En effet, Disney+ veut montrer que son contenu est maintenant élargi au grand public et que chacun pourra y trouver son bonheur. Je vous laisse découvrir la publicité si vous ne l’avez jamais ou partiellement vu.

Source : Disney Plus FR

La publicité débute sur une vue imprenable de la ville illuminée. Nous sommes plongés au sein du bâtiment Disney+ où nous avons la chance de pouvoir visiter chaque pièce : nous passons d’une chambre d’enfant aux couleurs de Toy Story au voisin qui pratique les arts martiaux digne d’un agent de Kingsman. Nous suivons la visite guidée, nous baladant dans les mondes de « The Simpsons », « L’incroyable Famille Kardashian », « Star Wars » ou encore « The Walking Dead ». Tout au long, nous sommes bercés par la musique « Woundrous Place » de Billy Fury. Enfin, nous terminons la visite et revenons au début, sur le bâtiment et sur l’enseigne Disney+ énonçant « Les histoires que vous imaginez + beaucoup d’autres ». Cette méthode de communication est excellente pour plonger le consommateur au sein de l’univers de la marque. 

Le début de l’aventure…

Le 8 août 2017 Disney annonce qu’il créera sa propre plateforme de streaming, en concurrence directe avec Netflix, leader du marché. Ce n’est d’ailleurs que depuis peu que la plateforme propose ses services à plusieurs pays Européens comme la Belgique. D’ailleurs, le lancement de la plateforme est arrivé à point nommé. En pleine pandémie où tous furent confinés chez eux, cela a eu pour impact d’exploser le nombre de souscription d’abonnement d’un service de vidéo à la demande.

Un rachat à plusieurs zéros

De plus, la société a dépensé 66,1 milliards de dollars et rachète, entre autres, 21st Century Fox ou encore Lucasfilm pour 4 milliards de dollars. Le catalogue est principalement composé de films et séries très connus et produits par The Walt Disney Studios ainsi que par ses franchises (Pixar, Marvel, …). De même, la plateforme offre également des productions originales comme « WandaVision », « The Mandolarian » ou encore « High School Musical : la comédie musicale : la série ». 

Source : Disneyplus.com

Une stratégie marketing gagnante

Il faut d’ailleurs souligner la stratégie marketing de Disney+. Effectivement la plateforme a été rapidement un succès (moins de 4 ans d’existence comparé à Netflix qui existe depuis plus de 15 ans). Le marketing de Disney a progressé au fur et à mesure vers du marketing relationnel ou CRM (consumer relationship marketing) en anglais, c’est-à-dire un marketing qui valorise la fidélité et cherche à gagner la confiance à long terme du client.

Mais pas que, Disney fait aussi du DTC marketing (direct-to-consumer) ! Ce marketing a pour but de promouvoir le service directement auprès du consommateur sans passer par des publicités intermédiaires comme des publicités télévisées, des publicités radiophoniques ou des affichages publics.

Ce marketing fut également possible grâce à l’énorme fanbase que Disney peut compter depuis presque 100 ans. Cela a facilité son entrée sur le marché du streaming.

Néanmoins quelques critiques…

Malgré un accueil positif, Disney+ a dû faire face à diverses critiques en raison de nombreux problèmes techniques ainsi que l’absence de certains contenus. En effet, au lancement, très peu de contenus originaux fut proposés et certains films fort attendus ont manqué à l’appel. La plateforme étant limitée par certaines législations régies par la France (principe de la chronologie des médias), elle doit respecter le délai des 36 mois après la fin d’exploitation en salle de cinéma. C’est pourquoi les dernières sorties ne pouvaient pas être présentes sur la plateforme. 

Et maintenant ?

A présent, Disney essaie en plus de sa stratégie marketing (DTC) de toucher plus de monde grâce ses publicités télévisées dont « Les histoires que vous imaginez + beaucoup d’autres ». Ce nouveau slogan veut marquer un nouveau tournant pour la plateforme. Effectivement, les grandes critiques faites auprès de Disney+ concernaient principalement son manque d’originalité ainsi que son obsession des films d’animation tout public. Certes, la plateforme offrait aux utilisateurs de retrouver toutes les sagas populaires telles que Star Wars ou Marvel mais ce n’est plus suffisant. Le marché est saturé et le public recherche du contenu adapté à ses envies et ses besoins. Grâce à l’arrivée de Star, équivalent de Hulu aux États-Unis, la plateforme propose désormais du contenu plus adulte avec des séries et films comme « Alien Predator ». 

Disney+, une plateforme pas comme une autre

En résumé, Disney+ c’est un catalogue qui s’enrichit constamment, de nombreuses nouveautés par an dont plusieurs sorties exclusives à la plateforme. C’est également une résolution de qualité à petit prix. Pour l’instant, les personnes recherchant du contenu 100% original ou exclusif préféreront la concurrence, Netflix ou Amazon Prime Video. C’est pourquoi, Disney+ n’est pas une plateforme comme une autre. La nostalgie est au cœur de sa stratégie et elle devrait plutôt être considéré comme une plateforme complémentaire aux autres plateformes existantes. 

Si tu veux en découvrir davantage sur les dessous des campagnes publicitaires, n’hésite pas à suivre ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *