Tout savoir (ou presque) sur le Big Data

Comme tu le sais sûrement, tout ce que tu fais sur le web est enregistré et analysé par différents serveurs à travers le monde. On les appelle le big data.

Mais combien de données, qui produisent le big data, sont en fait générées ? Sur l’image ci-dessous, tu peux voir ce qui se passe en seulement une minute sur internet. Une minute… C’est impressionnant, n’est-ce pas ? Nous sommes tout à fait d’accord et, en plus d’être considérable, c’est​ un point positif pour les entreprises.​ Pourquoi, demandes-tu ? Et bien, accroche-toi, nous allons te l’expliquer.

Merci à Statista pour l’image 🙂

EN QUOI CONSISTE LE BIG DATA ?

Le big data sert à récolter,​ stocker et analyser une grande quantité de données. Ces précieuses données sont stockées dans un immense data center. Elles se trouvent en lieu sûr et sont récupérables à tout moment. 

Et s’il y a une panne ? Tout est perdu ? Bien sûr que non ! En cas de panne, une autre machine vient prendre le relais. Autrement dit, les données prennent un autre chemin, afin que rien ne soit perdu.

CONCRÈTEMENT, QUELS TYPES DE DONNÉES SONT RÉCOLTÉS ?

Lorsque tu partages des informations en ligne, tel que ton âge, tes coordonnées et les commentaires que tu laisses sous les photos que tes meilleurs amis partagent, des données sont récoltées. C’est le même principe à chaque fois qu’un site te pose la fameuse question :

Acceptez-vous les cookies ?​ ​”. 

À QUOI SERT LE BIG DATA ?

Il sert à te​ connaître, à savoir ce que tu aimes.​ Il permet aux entreprises d’apprendre plein d’informations très intéressantes (pour eux, du moins) : combien de temps tu as passé à regarder les réseaux sociaux, ce que tu as acheté en ligne, combien tu as dépensé, pour ne citer que quatre exemples.

Les entreprises savent même combien de temps tu es resté sur une page web et à quelle heure tu t’es connecté sur leur site. Si jamais tu veux savoir comment il est utilisé dans un cas concret, je te conseille de lire cet article.

Toutes ces données vont, ensuite, permettre​ aux entreprises de cibler correctement leurs différents publics et d’adapter leur stratégie aux résultats.​ Cela va leur permettre, en fin de compte, de créer une campagne digitale qui sera la plus efficace possible. 

En résumé, le big data sert à : 

→Premièrement à améliorer l’efficacité des campagnes marketing. 

→ Ensuite, créer une expérience client (en ligne) la plus parfaite possible.

→ Et enfin, garder le client sur le site et le fidéliser à l’entreprise.

LE FUTUR DU BIG DATA, IL RESSEMBLE À QUOI ?

Tout le monde tient à garder certains éléments de sa vie privée. Un défi que les entreprises vont devoir très bientôt relever, si ce n’est pas déjà le cas. Dans le cadre de leur stratégie digitale, elles vont devoir garantir que ces données ne soient pas partagées à des tiers pour quelque raison que ce soit.​ 

En effet, ce n’est un secret pour personne : l’un des plus grands inconvénients du big data est la protection des données, et plus particulièrement la difficulté qui se dégage de la promesse de garantir celle-ci.

Le respect de la vie privée est à ce jour réglementé par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). Théoriquement le RGPD régule l’utilisation des données personnelles du client, mais nous savons tous qu’on n’est jamais à l’abri d’un abus.

EN CONCLUSION

J’espère que, maintenant, tu en sais beaucoup plus sur le big data, ainsi que sur son importance dans la stratégie digitale d’une entreprise. N’hésite pas à poser des questions et formuler d’éventuelles remarques dans la rubrique de commentaires !

N’hésite pas à lire les autres articles du site, si tu as trouvé celui-ci intéressant et que tu aimerais en savoir plus sur tout ce qui compose le vaste sujet qu’est la stratégie digitale !

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *