TikTok : attention à la désinformation

Fake news-TikTok
©Dumont Zoé 2022, via Freepik

TikTok, lancé en 2016, permet à chacun de partager sa créativité à travers des courtes vidéos. L’application est facile d’utilisation et est donc très attractive. Tout le monde peut devenir aisément créateur de contenus. Elle est d’ailleurs très populaire auprès des adolescents et des jeunes adultes. Son succès a nettement augmenté suite au confinement dû au coronavirus ainsi que grâce à l’efficacité de son algorithme. TikTok fonctionne comme les autres réseaux sociaux, c’est-à-dire que tu crées un compte, tu suis d’autres utilisateurs et gagnes des abonnés, tu likes des vidéos, etc.

Bien que l’application propose la plupart du temps des vidéos musicales, humoristiques, des tutos, ou des vidéos de sport, TikTok cache également des contenus dangereux pour les utilisateurs. Par exemple, des vidéos contenant du cyberharcèlement, de la pornographie, de la propagande politique, de l’hypersexualisation, des scènes violentes ou de la désinformation. Dans cet article, nous allons t’expliquer plus en détail la désinformation sur TikTok, ainsi que quelques astuces pour l’éviter.

Selon l’étude annuelle du Reuters Institute for the Study of Journalism (University of Oxford), les Belges sont de plus en plus nombreux à s’informer via les réseaux sociaux. ©Pexels 

Zoom sur la désinformation :

Qu’est-ce que la désinformation ?

Selon Larousse, désinformer signifie utiliser les médias pour faire passer un message susceptible de tromper ou d’influencer l’opinion publique.

Cas particuliers : le coronavirus et la guerre entre l’Ukraine et la Russie :

Ces derniers temps, les vidéos contenant de fausses informations sur le coronavirus ou la guerre en Ukraine se sont multipliées sur TikTok. La plateforme NewsGuard, qui lutte contre la propagation de fausses informations sur le net, en a recensé de nombreuses.

Il est donc d’autant plus impératif de se méfier des informations traitant ces sujets.

Astuces pour éviter la désinformation :

  • Renseigne-toi sur la source de l’information. En effet, la désinformation est plus percutante lorsque celle-ci cible des personnes qui consomment les informations à partir d’un nombre restreint de sources.
  • Réfléchis et interroge toi avant de poster du contenu (spécialement pour les contenus encore non vérifiés comme des attaques terroristes par exemple).
  • Demande-toi si d’autres médias ont déjà parlé du même sujet.
  • Interroge-toi si tu pourrais poster le contenu que tu es en train de lire ou de regarder.
  • Garde un esprit critique, et questionne toi si l’information que tu reçois est un fait ou une opinion (les faits peuvent être confirmés par d’autres sources, contrairement aux opinions).
  • Porte une attention particulière au langage, à l’orthographe et à la grammaire utilisées.
  • Enfin, n’hésite pas à signaler les contenus que tu trouves louches.

Nous espérons que, dès à présent, tu porteras plus d’attention sur les contenus en ligne et que tu ne tomberas pas dans le piège de la désinformation. N’hésite pas à mettre en garde tes proches sur ce phénomène, en particulier les adolescents. 

Est-ce que TikTok est le seul réseau social concerné par la désinformation ?

Non ! Celle-ci se trouve partout sur Internet, et en particulier sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram et YouTube. Nous t’avons parlé de TikTok dans cet article, car ce réseau social a pris énormément d’importance ces dernières années. Voici d’ailleurs quelques chiffres qui montrent son influence et sa grandeur dans le monde.

Quelques chiffres intéressants à propos de TikTok en 2021 : 

Nous espérons que cet article t’a été utile à mieux comprendre le phénomène de la désinformation et à t’en mettre en garde ! 

N’hésite pas à parcourir sur notre site d’autres articles qui parle de TikTok et de nous rejoindre sur nos réseaux sociaux pour être sûr de ne manquer aucune actualité. Nous t’invitons à laisser un commentaire sous cet article si tu as des questions ou des recommandations. Nous serons ravis d’y répondre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *