Focus sur les 7 outils les plus utilisés en stratégie digitale

Bonjour à toi, l’apprenti du numérique ! Maintenant que tu sais ce qu’est la stratégie digitale, il est temps d’apprendre quels outils sont nécessaires au développement de celle-ci, tu ne penses pas ? Allez, c’est parti. Lis bien ce qui suit, et tu seras un.e pro des outils numériques d’ici la fin de l’article.

À QUOI SERVENT CES OUTILS ?

Ils vont te permettre, à toi et ton entreprise, d’augmenter votre visibilité sur Internet, et donc à acquérir plus de notoriété. Il est donc crucial de les connaître et de distinguer leurs spécificités, car si vous n’avez pas les outils adéquats, vos résultats ne seront peut-être pas ceux que vous auriez aimé obtenir.

QUELS SONT CES OUTILS ?

Quand on pense aux outils de stratégie digitale, on a tendance à uniquement penser aux réseaux sociaux. Pourtant, la liste d’outils dans laquelle les entreprises peuvent piocher est bien plus longue et bien plus diversifiée.

Nous avons donc réalisé, rien que pour toi, une liste des outils les plus couramment utilisés.

1. Le site web (également appelé site corporate) :

C’est généralement le premier résultat que l’on obtient quand on entre le nom d’une entreprise ou d’une marque dans un moteur de recherche. Le site web permet à l’entreprise de centraliser toutes les informations la concernant à un seul et même endroit.

C’est ce qu’on appelle un site « vitrine » car il présente l’entreprise, ses produits et/ou services, et contient toutes les coordonnées nécessaires pour la contacter.

2. Le blog d’entreprise :

Contrairement au site, qui comprend des informations plus factuelles (coordonnées, prix, etc), on retrouve sur le blog un contenu très différent, tel que des articles sur des sujets en rapport avec le domaine d’activité de l’entreprise. Cela permet à l’entreprise de non seulement éduquer ses parties prenantes, mais également de démontrer son expertise.

Le blog d’entreprise propose donc une forme d’interactivité que le site n’offre pas, notamment à travers son système de commentaires… Et oui, tu le sais sûrement déjà, mais les gens adorent laisser des commentaires et parler de leur expériences avec les entreprises.

Si le blog est alimenté régulièrement et suffisamment, il permettra à l’entreprise d’améliorer son référencement naturel. C’est d’ailleurs ce que nous essayons de faire, ici, sur Decodage Com ! Ici, tu es dans la section “Stratégie Digitale”, mais si tu veux en savoir plus sur le référencement naturel, nous te conseillons vivement d’aller lire les articles qui se trouvent dans la catégorie “SEO et SEA”.

3. Les réseaux sociaux :

Il existe une panoplie de réseaux sociaux, avec des fonctionnalités si différentes qu’il est nécessaire d’adapter le format et le contenu selon la plateforme employée.

Les plus communément utilisés par les entreprises sont Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et Youtube. Plus récemment, on a vu TikTok se développer énormément, à tel point qu’elle est en voie de dépasser certaines des plateformes citées ci-dessus ! Si tu veux tout savoir sur LA plateforme du moment, va donc lire “TikTok : la plateforme pédagogique 2.0”.

Il en existe encore bien d’autres, tels que Pinterest, Tumblr, Quora et Google Plus, mais elles sont bien moins utilisées. C’est même possible que ce soit la première fois que tu entends parler de certaines d’entre elles !

Le but de l’usage des réseaux sociaux par les entreprises est d’optimiser leur image auprès de leurs parties prenantes. Leur objectif principal est donc de communiquer (et pourquoi pas collaborer, rien de mieux pour booster un maximum l’engagement !) avec leur public-cible et donner à celui-ci une image aussi positive que possible. Cependant, attention à ne pas en vouloir toujours plus : il est préférable de présenter une image qui correspond à la réalité, pour ne pas risquer de faire face à une crise !

En bref, les réseaux sociaux permettent à l’entreprise de se créer une communauté, d’établir une relation et de faciliter l’interaction.

4. L’e-mailing :

L’e-mailing est une technique utilisée pour plusieurs choses : acquérir des clients, tisser et renforcer les clients avec eux, fidéliser les clients ou encore promouvoir quelque chose.

Cette technique consiste à envoyer des mails à caractère commercial à l’ensemble des personnes que l’email marketing considère comme cible potentielle, comme individu susceptible d’être ou de devenir client.

Ces mails peuvent contenir des publicités, solliciter un don, ou inciter à l’achat, pour ne donner que trois exemples.

Des données récoltées en 2018 placent l’email marketing comme l’outil de marketing le plus efficace, se plaçant ainsi devant les réseaux sociaux, le SEO et l’affiliation.

5. L’affiliation (affiliate marketing, pour les intimes) :

C’est une technique de marketing digital un peu plus complexe que les autres, alors nous allons essayer de l’expliquer simplement ! L’affiliation permet à un site (celui de l’annonceur, c’est-à-dire de l’entreprise) de promouvoir ses produits et/ou services sur d’autres sites (appelés sites des éditeurs) en proposant à cet “affilié” une rémunération (ou un pourcentage, ça dépend) en échange d’un nombre de ventes, ou bien de trafic ou d’inscriptions (à définir par le programme d’affiliation) au site de l’annonceur. En d’autres termes, c’est une sorte de partenariat.

6. La newsletter :

Le but de cette lettre diffusée par e-mail est de faire part des actualités et des activités de l’entreprise aux différentes parties prenantes. La newsletter fonctionne par abonnement et est périodique. La fréquence d’envoi de mail varie évidemment selon la périodicité !

7. L’intranet :

Nous n’avons abordé jusqu’à présent que des outils de communication externe, mais qu’en est-il de la communication interne ?

L’un des moyens les plus utilisés en communication interne est l’intranet. Celui-ci permet à l’entreprise de partager directement, avec ses collaborateurs, les mêmes informations qui sont partagées vers l’extérieur.

Il est également utilisé comme système d’échange entre les membres du personnel.

COMMENT SAVOIR SI LES OUTILS SONT EFFICACES ?

C’est à ça que servent par exemple les KPI’s ! KPI, ça veut dire Key Performance Indicators, et en français, ça donne indicateurs-clés de performance.

Il existe plusieurs moyens d’analyser la performance de ses outils de communication digitale et celles-ci diffèrent en fonction de l’outil utilisé.

Les moyens les plus utilisés sont les services d’analyse et le service le plus employé par les entreprises est Google Analytics qui permet notamment aux détenteurs de sites web et comptes d’en apprendre plus sur la performance de leurs différents outils de communication digitale en permanence.

CONVAINCU PAR CET ARTICLE ?

Cet article t’a plu ? Tu veux en savoir plus sur le monde de la communication ? Alors n’hésite pas à nous suivre sur nos différents réseaux sociaux ! Nous avons Twitter, Instagram, TikTok et Facebook. En bref… on est partout !

À bientôt !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *