Confinement du Covid-19 et sport, une corrélation efficace ?

Confinement et sport, une corrélation saine ?
Confinement : les applications pour faire du sport à la ...
Source: SortiràParis.com

Considéré comme une pratique essentielle à la santé physique et mentale, le sport a permis à de nombreux citoyens de pouvoir s’échapper de la triste réalité du confinement. Peut-il être considéré comme un échappatoire ?

On parle de la notion d’échappatoire pour deux raisons, la première fait référence à la possibilité d’un citoyen de pouvoir se vider la tête, en pratiquant par exemple des activités physiques (jardinage, yoga, fitness, peinture). La seconde raison fait référence à la volonté d’un citoyen de vouloir sortir, et ce dans l’obligation de faire de l’exercice physique car pendant le confinement, celui-ci représentait l’une des seules opportunités de quitter son domicile.

Pendant le confinement, le sport a-t-il été en plein essor?

Le rythme et les habitudes ont totalement été chamboulés lors du confinement de la Covid-19. La possibilité d’exercer une activité physique s’est développée rapidement dans la mentalité des citoyens ayant besoin de relâcher la pression, de diminuer le stress ou les tensions familiales. L’efficacité qu’apporte le « sport at home » permet à n’importe quel citoyen de pouvoir se lancer, peu importe son niveau et en fonction de ses envies. Par exemple, le renforcement musculaire, le yoga, le stretching, le running, le fitness ne demandent que peu de matériel, voire même l’utilisation de substituts, comme les bouteilles d’eau en guise de poids. Outre, la faible nécessité de matériel, il est vrai que cela demande une certaine motivation de la part du citoyen.

Une étude réalisée par USC a révélé que 45% des citoyens ont remarqué la facilité d’accès du sport à la maison. En plus de ses bienfaits sur la santé physique, il joue également un rôle sur la santé mentale, en réduisant par exemple le stress ou l’anxiété mais aussi en donnant la possibilité d’améliorer le bien-être général et le sommeil du citoyen. Ce qui est relativement nécessaire lors d’un isolement.

Toujours selon la même étude, 75% des citoyens affirment avoir pratiqué une activité physique durant le confinement, que ce soit le fitness, le yoga, le running voire même le jardinage pour ceux qui possédaient un jardin. Dès lors, de nombreuses plateformes ont vu leurs utilisations augmentées, on retrouve 53% chez Youtube, 46% chez Zoom, 40% au niveau des lives sur Instagram et 19% sur les applications digitales. En revanche, 37% des citoyens affirment tout simplement qu’ils continuent leurs anciennes habitudes.

Magasin et application digitale en plein essor?

L’activité physique peut faire référence à l’exercice de la vie quotidienne, les loisirs ou à une pratique sportive. Son intérêt s’est accentué lors du confinement, en améliorant les ventes en magasin, mais également en améliorant l’attractivité des plateformes sportives, comme par exemple décathlon coach, une application multisports qui permet aux citoyens de pouvoir profiter à distance des séances d’exercices, de coaching, d’échauffement ou de stretching.

Marine Desbans, directrice de USC affirme que “Durant le confinement, le secteur a avancé en quelques semaines, une digitalisation qui aurait pris bien plus de temps en dehors de ce contexte si particulier. C’est un point ultra positif, qui va rallier les sportifs et non sportifs, et va multiplier les opportunités pour le secteur ».

En effet, avec la technologie actuelle environnante, le progrès digital ne cesse d’évoluer, et ce en un temps record. C’est une manière simple de pouvoir automatiser les choses mais aussi de créer un lien entre les citoyens. Tout se digitalise, les plateformes sportives prennent énormément d’ampleur car les citoyens sont de plus en plus connectés. C’est d’ailleurs dans ce principe de digitalisation que la SporTech s’est créée. Concevoir un écosystème High-tech dont le but est de « mettre la science numérique au service des pratiques sportives » permettant ainsi de répondre aux attentes des grandes marques, des magasins et clubs de sports, des supporters,…

Pour plus d’informations sur la SporTech et son efficacité, je vous invite à parcourir l’article « Qu’est-ce que la SportTech » ? : https://crealogic-tn.fr/definition-sporttech/

Sport après le confinement, quelle suite?

Le but avant tout est de garder un mode de vie sain, une bonne hygiène de vie et cela passe par de la motivation. À cause du confinement, les citoyens ont pris la mauvaise habitude de rester chez eux, et ainsi d’avoir acquis une certaine sédentarisation. Le but est de lutter contre cette sédentarisation. Les applications de sport sont efficaces pour les individus qui ont peur du regard des autres et qui préfèrent opérer seul. De nombreuses salles de sports ont vu leurs abonnements diminuer au fil des deux dernières années avec une augmentation sur les plateformes digitales.

Quels sont ses bienfaits?

  • Améliore la santé (musculaire, respiratoire, cardiovasculaire,..)
  • Favorise un sommeil qui est réparateur
  • Permet une bonne hygiène et un mode de vie sain
  • Améliore le bien-être général
  • Créer ou resserrer les liens sociaux
  • Permet de décompresser, d’évacuer le stress, la tension ou autre
  • Améliore les performances intellectuelles, grâce à une meilleure oxygénation du cerveau

Outre l’effet de l’exercice physique, le confinement a également généré de mauvaises addictions. Si cela vous intéresse, vous êtes également invités à lire l’article sur « Le confinement du Covid-19 a-t-il été générateur d’addictions aux réseaux sociaux ? » : https://decodagecom.be/wp-admin/post.php?post=10776&action=edit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *