Cnews, ou l’histoire d’une ascension fulgurante

Contre vents et marées, la chaîne d’infos du groupe Canal+ n’a cessé de voir ses audiences progresser depuis 2020. Elle est même arrivée à se hisser au sommet en occupant la place de deuxième chaine d’information en France. Cette ascension fulgurante repose incontestablement sur le succès qu’a connu certains programmes, qui ne cessent de drainer plus d’audiences. 

Historique de la chaîne

Mais avant tout, pour mieux comprendre ce succès, revenons à l’histoire de cette chaine. Anciennement connue sous le nom d’I-Télévision puis d’I-Télé, elle a été rebaptisée CNews après la reprise du groupe canal+ en 2015.  

Emission d’I Télé avant le changement de dénomination

Les figures de proue 

D’abord, le succès de l’émissionface à l’info”, présentée par Christine Kelly et pendant laquelle le polémiste et écrivain Eric Zemmour intervient pour porter une analyse critique de l’actualité, a joué un rôle déterminant dans cette progression spectaculaire. Selon les statistiques, en 2020, la tranche de 19-20 heures a bondi de 283%. Ensuite, les émissions de débat ont aussi fait le succès de CNews cette année. « Punchline », présentée par Laurence Ferrari, a ainsi vu ses audiences augmenter de 159%. Pascal Praud a, quant à lui, gagné 90% de fidèles téléspectateurs dans « L’Heure des pros » et 241% dans « L’Heure des pros 2« .  Enfin, l’émission d’actualité Midi News, menée par Sonia Mabrouk, a également connu des sommets d’audience en 2020, avec une augmentation de 157%. 

Emission face à l’info

Un parcours parsemé d’embuches 

Comme tout succès, celui de CNews  suscite de la polémique. Nombreux sont ceux qui reprochent à la chaine de donner une tribune régulière à Éric Zemmour et aux « extrémistes » de tout poil ou encore d’alimenter les haines et les propos racistes si fait que certaines personnalités expriment leur refus catégorique de participer aux débats sur les plateaux de Cnews. Malgré les appels au boycott de la chaine, son audience ne cesse d’aller en crescendo.

Appel au boycott de CNews par certaines personnalités
http://decodagecom.be/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *